Vous pouvez aussi visiter mes blogs d'art postal :

ART POSTAL - REÇUS et liens vers les blogs de mes correspondants :
http://artpostalrecus.blogspot.com/

ART POSTAL - ENVOIS de 2010 à 2017 : http://artpostalenvois.blogspot.com/


mardi 20 août 2013

La Loire à vélo : de Nantes à Saint-Brévin.



Jeudi 8 août : 9ème étape, de Nantes/Carquefou à Pornic par Saint-Brévin : 110 kms.      
   
Aujourd’hui, nous partons aux aurores, dans la brume du petit matin, pour Saint-Brévin, et terminer ainsi la Loire à vélo, et la partie ouest de l’Eurovélo 6.
Vous avez pu voir dans les articles précédents nos étapes de Nevers à Nantes, Jean-François avec sa remorque, et moi avec mes sacoches - ce jour, nous partons allégés de tout bagages...

Depuis notre camping à Carquefou, nous prenons la direction de Nantes puis aux abords de l’Eléphant, nous retrouvons le balisage de la Loire à vélo, parfois provisoire, mais toujours bien présent.



La sortie de Nantes n’est pas très agréable, entre 4 voies et zones industrielles qui provoquent une circulation importante.
Nous traversons la Loire par le bac du Couëron, gratuit, et arrivons au Pellerin, où nous longeons le canal de la Martinière.




 
A Paimboeuf, le soleil fait enfin son apparition. Le charmant petit port donne sur l’estuaire, d’une largeur majestueuse, et la ville est décorée d'une bien originale manière :




Nous nous arrêtons à l’O T, car Jean-François a une idée géniale. 
Au lieu de rentrer par le même parcours, ce qui ne présente pas un grand intérêt, et sera long - compter au moins 140 kms pour la journée - et nous sommes invités ce soir.
Notre projet est donc de poursuivre notre périple jusqu’à Pornic par la Vélocéan, et de rentrer en train.
Nous pique-niquons sous les pins à Saint-Brévin-les-Pins, face au pont de Saint-Nazaire.

 
 


La photo souvenir s'impose devant le totem de Saint-Brévin, qui situe le point de départ – ou d’arrivée – officiel de la Loire à vélo. 
Il donne le trajet de Cuffy – près de Nevers à Saint-Brévin en 860 Kms (nous n’en n’avons fait "que " 700), et fait rêver à de nouveaux horizons à découvrir à vélo : Roscoff, Hendaye, Norvège, Portugal...

 


L’après-midi, nous quittons Saint-Brévin par l'avenue Françoise ! La Vélocéan nous permet de rejoindre Saint-Michel-Chef-Chef, avec, alléchés par la bonne odeur, un arrêt à la biscuiterie Saint-Michel.


 


Nous arriverons à Pornic par la campagne, les champs de blé et de tournesol sous un soleil de plomb. Là aussi, les baliseurs évitent soigneusement les bords de mer, et nous n’avons pas de carte ! Quel dommage.
Et c’est le joli port de Pornic qui sera le point le plus ouest de notre été à vélo. 


Arrivés vers 15h10, il ne nous reste qu’à passer à la gare, prendre nos billets et arriver tranquillement par le train à Nantes vers 17H. La gare est proche du château, nous connaissons bien le parcours, nous serons à l’heure pour la sympathique soirée barbecue chez Nicole et Daniel à Thouaré.

La Loire à vélo, c’est terminé, mais on peut sans souci reprendre des passages, dans un sens ou dans l’autre, avec d’autres étapes, d’autres visites, et d’autres rencontres : presqu’une nouvelle aventure…

2 commentaires:

Alex Vallet a dit…

Merci pour le récit de toute cette aventure, c'est bon de sentir que d'autres partagent les mêmes passions! Je vous souhaite encore plein d'autres beaux voyages et je serai là toujours avec plaisir pour vous lire...

Maryse a dit…

Coucou, Françoise,

Très beau récit !! Et combien agréable à lire !(Un des très rares blogs sans fautes d'orthographe sur la toile !!!)
J'ai apprécié l'avenue Françoise :))
Ça donne des envies de voyage...
Gros bisous !
Pili