Vous pouvez aussi visiter mes blogs d'art postal :

ART POSTAL - REÇUS et liens vers les blogs de mes correspondants :
http://artpostalrecus.blogspot.com/

ART POSTAL - ENVOIS de 2010 à 2017 : http://artpostalenvois.blogspot.com/


dimanche 14 mars 2021

Inventaire "ours" - août 2020 - Auvergne Cantal et Haute-Loire.


 
A notre entrée dans le Cantal, à Ydes-Bourg nous attend une belle église de style roman auvergnat datant du 12ème siècle.
 

On peut observer, sur un chapiteau extérieur  "David aux prises avec un lion et un ours qui posent une de leurs pattes sur l'épaule du jeune berger, lequel les étouffe en plongeant sa main dans leur gueule" (Info site de la ville) :

Sur le portail , un ours et son montreur : 


Une belle balade à vélo nous mène à l'église de Allanches, connue pour ses 28 miséricordes du 16ème siècles (têtes humaines et animaux). 

Pas d'ours prévu, et pourtant...
Un modillon semblable à celui trouvé à Espalion, sur l'église romane de Perse.

 
Dans le bourg, nous passons devant l'ancienne boutique de  Mr A. Lours, fermée. 
Antoine, Armand, ou Anatole ? Vous avez d'autres idées ?

En France, le patronyme "Ours" est porté par 207 personnes nées depuis 1890, et "Lours" , par 781 personnes nées en France depuis 1890.

 

Au coin de la rue, sur une quincaillerie d'un autre âge,
un clin d’œil de l'ours Bleu Butagaz : 

 

 
Route de Saint-Urcize, faisons un peu de toponymie à Orcières, lieu-dit sur la commune de Neuvéglise - 

Classé dans la catégorie « Toponyme évoquant l'ours » on trouve aussi Orcières (Hautes-Alpes), Orsières (Suisse), Orcines (Puy-de-Dôme), Vallorcine (Haute-Savoie).


Nous étions déjà passés à Saint-Urcize, Le blason, ou plitôt le sceau de Robert de Saint-Urcize est toujours là, et un nouvel ours en bois a fait son apparition devant la mairie :
 
 
Comme souvent, nous joignons l'utile à l'agréable :
 
  
Un autre arrêt s’imposait au camping " Domaine de l’ours", où nous sommes accueillis par une superbe sculpture en bois : 


Sur la route du retour, deux ours à Mauriac - le premier se livrant à une occupation qui peut sembler particulière sur une église...
 


 
Entre Haute-Loire et Ardèche, il fait beau pour des balades à vélo.
Voici mes trouvailles dans le département de Haute-Loire, et les communes proches :


"L’Ours Maçon" à Tence - drôle de nom pour un restaurant - est bien caché en forêt.

La pancarte d’information et les flyers me suffisent pour cette fois, nous y reviendrons car on y accueille les camping-cars dans le cadre de "France-Passion".

Jean-François fait signer son carton BPF* à l'entrée de la ville, aux Chalets de l'Écureuil, fabricant d'abris de jardin, à l'ours en bois jovial :

Sur la route du retour, petite incursion en Ardèche, à Saint-Agrève. Malgré son logo, la brasserie artisanale "'L'Agrivoise" ne propose pas de bières de l'ours. J'en rapporterai deux beaux verres à empreintes.

Le lac du Bouchet se visite à vélo, pour son BPF*. 

En bordure du lac, nous sommes accueillis par ce gros plantigrade bien sympathique :

La sculpture en bois est visible sur le chemin qui fait le tour du lac. Situé dans un ancien cratère de volcan, ces lacs sont appelés maar.

Sur la fiche patrimoine de Sainte-Eulalie, tout près des sources de la Loire, est indiquée la présence d'un ours sur l’église.

La sculpture se détache bien sur le mur, mais est-ce un ours ou un loup ?

Dans l’église abbatiale de Chanteuges, les chapiteaux sont remarquables. 

L’un d’eux, est connu comme un meneur et ses deux ours ? Les interprétations sont toujours délicates, contentons-nous d'admirer l’œuvre :


Des amis nous avaient signalé ces deux sculptures à Super-Besse, il était indispensable de faire le détour :



Le restaurant "La Table de l’Ours" au Mont-Dore (Puy-de-Dôme) - décoration décevante, mais peut-être des ours à l’intérieur ?


Avant de quitter ce département, nous visitons la ville médiévale de Billom, pour trouver l'enseigne d'une crêperie repérée sur internet :

L’enseigne est toujours là, plus de crêpes, c’est maintenant un gite.

 


 

jeudi 10 décembre 2020

Novembre 2020 - Spécial confinement, vos contributions "ours" - troisième récolte...

 

Vos contributions continuent à arriver, pour mon plus grand plaisir, merci à toutes et tous.

J'espère ne pas en oublier, les envois  arrivant par mail, texto, Facebook ou messenger...

Les photos sont  publiées, par ordre d'arrivée, précédées des  commentaires qui les accompagnaient.

 

 

De Clotilde B. (Alpes-Maritimes) - " C'était la collection de mon mari. Prochain envoi ours de notre enfance ! " :


De Nadine N. (Finlande) - un joli marque-pages :


De Jeanne (Jura) - " Nounours fabriqué/tricoté par ma maman.
Il va probablement trouver sa place dans la future chambre bébé (et il porte du 1 mois ) " :


De Yvan P. (Haute-Garonne) -
"Je l'avais oublié, pourtant il est en vue dans notre bibliothèque dans l'escalier. Serre-livres isolé, où est passé son pendant s'il y avait eu la paire ? Probablement cassé depuis longtemps car c'est un bibelot ancien venant de la famille de Monique (grands-parents ?) " :

De Évelyne S. (Jura) - " Voilà la tribu...  


De gauche à droite :

Le grand date de 1967, il a déjà bien souffert, jambe rafistolée et pattes usées. 

Le deuxième a perdu ses yeux et date aussi de la fin des années 1960. 

Le troisième me semble dater de 1973, 1974. Il fait entendre un petit grelot quand on le secoue un peu. Impossible de le laver.

Le quatrième date du début des années 1970, il a perdu du poil !

 Voilà le petit dernier qui est de la fin des années 2000." :

De Martine J. ( Aisne) - "J'avais mis cet ours dehors sur le bord de la fenêtre tout l'été" :


Hélène B. (Jura) - "En regardant les photos, il m'est revenu que j'avais moi aussi un ours venu du Québec, que voici." :

 

De Marie-Madeleine et Jean-Luc (Jura) - "Nos 2 ours blancs" :  

 

Et pour terminer cet article, une belle histoire...


De Corinne B. (Suisse) -  "
Cette oursonne a une histoire. Je l'ai réalisée pour en faire cadeau à la maman de mon ami lorsqu'elle est entrée en résidence pour personnes âgées. Ce nounours a vécu 7 ans avec Mami S., toujours posé dans le panier du déambulateur. 

 

Ainsi, Mami S. retrouvait facilement son déambulateur dans le "parking" après les repas." :


 D'autres ours peut-être ?