Vous pouvez aussi visiter mes blogs d'art postal :

ART POSTAL - REÇUS et liens vers les blogs de mes correspondants :
http://artpostalrecus.blogspot.com/

ART POSTAL - ENVOIS de 2010 à 2017 : http://artpostalenvois.blogspot.com/


jeudi 30 avril 2009

L'esprit de l'ours...

Reçu à l'occasion de mon anniversaire, ce livre de Jean-Noël PASSAL est un vrai bonheur : un inventaire forcément subjectif, avec des images rares.


L'auteur a la réputation d’être un ours... Chevrier, cartophile, auteur de nouvelles, chroniqueur, il a publié en 2005 dans la même collection «L’Esprit de la chèvre». Diplômé d’anthropologie, il participe aux travaux de la Société d’Ethnozootechnie dans l’étude des relations entre l’homme, l’animal et leur milieu.
Alors, pourquoi l’ours ? Parce qu’il vit depuis longtemps dans les Pyrénées au Pays des montreurs d’ours, qu’il a vendu des fromages de chèvre dans un groupement de producteurs fermiers du nom de «l’Ours gourmand», qu’il a édité des cartes postales dans une association dénommée «Les Ateliers de l’ours»… Ne sont-ce que ces coïncidences qui l’ont poussé à se pencher sur un animal dont on parle beaucoup trop et souvent mal ? Il se régale à décrypter les représentations culturelles et les anecdotes rassemblées autour de cet animal.

Présentation de l'éditeur : l'homme, depuis toujours, craint l'ours, qu'il chasse, ou qu'il enferme, dompte et exhibe. Et c'est à travers l'étude des nombreuses représentations culturelles de cet animal sauvage (livres, jouets, films, publicités, fêtes, etc.) que l'auteur montre comment les hommes se représentent ce qu'ils croient être les ours.

L’ethnologie peut être originale quand elle est férocement investigatrice.
Où vit Jean de l’Ours ? …à Madrid, à Berne, à Berlin ou à Moscou ? Jean de la Fontaine boit-il l’eau de l’ours, sa bière, son vin, voire sa vodka ? Pourquoi Boucle d’Or casse-t-elle systématiquement la chaise du petit ours et se sauve-t-elle toujours en perdant son bouquet de fleurs ? Saint-Valier fait-il la course avec Sainte-Colombe dans le dressage catholique des ours et des populations païennes ? Vous saurez tout sur l’ours, ses mythes, ses légendes, comment on le chasse et le cuisine… et encore bien d’autres curiosités à travers cette encyclopédie méthodique aussi festive que documentée et critique, basée sur deux siècles de représentations de l’ours (publicités, films, cartes téléphoniques, buvards, affiches, timbres, livres pour enfants...). Martin, ce «frère de l’homme», existe-t-il encore ou bien n’est-il devenu qu’un fantasme collectif, un fantôme culturel ? L’Esprit de l’Ours ne serait-il que l’ombre de l’homme ?

Il n’est question ni du nounours, ni de la réintroduction de l’ours dans les Pyrénées, mais de :

L’animal sauvage
Chasser, dépecer, manger, se soigner
Dompter, dresser, montrer
De la douve au safari en passant par la fosse
L’ours... et les animaux
L’ours... et l’homme
L’ours et... la femme, la fillette, l’enfant
L’ours gourmand
Le sens de l’ours : toponymie, religion, fêtes
L’ours, la politique, le monde
Les couleurs de l’ours

jeudi 23 avril 2009

Robert 100 tamponne...

Un nouveau site à visiter absolument ....
Si le cœur vous en dit, Robert crée des tampons d'une grande finesse, personnalisés à des prix attractifs...

http://dellirobert.canalblog.com/

Le tampon qu'il m'avait offert à Noël :
Robert a animé le stage "gravure" de 3 jours que j'ai suivi fin mars.

Pour moi, une découverte des matières (gomme à graver Artémio), des outils (gouges) et de la technique.
Voici mes réalisations, avec l'envie de continuer et de progresser, mais il faudra prévoir encore plusieurs stages !




Les modèles sont tirés de ce livre que Laurence avait apporté au stage, une merveille !

samedi 18 avril 2009

Le réveil de l'ours.

Et le réveil de mon blog, en sommeil depuis plus de trois semaines...



Enfin des nouvelles de Balou !

Touché à la patte par le tir d’un chasseur ariégeois en septembre, cet ours n’avait depuis plus donné signe de vie. Des traces de Balou ont finalement été repérées par les habitants de la vallée d’Orlu (Ariège). Il est observé par intermittence lors des coups de chaud, avant de regagner sa couche à chaque retour de la neige qui tombe régulièrement ce printemps.
Après cinq mois d’hibernation, il semble bien se porter et sort de sa tanière dès que le temps le permet.
Même scénario avec un second ours qui n'a pas été identifié et qui a été observé en Haute-Ariège.

L’ourse Hvala est, elle aussi, sortie d’hibernation et se trouve dans une forêt de Bossòst (Val d’Aran, Espagne). La présence éventuelle d’oursons n’a pas pu être encore déterminée, bien que ses déplacements réduits puissent le suggérer. Par ailleurs, elle avait été observée en compagnie d’un mâle lors de la période de rut 2008.
Les premiers indices du réveil de Hvala ont été récoltés mi-mars quand un randonneur a trouvé des traces d’ours dans la neige avec les restes d’un cadavre de jument, près de Les.

Sur les traces de l'ours.

Pendant notre escapade en Bretagne, nous avons pris le chemin de l'ours …
De belles trouvailles, d'abord à Saulieu, sur un chapiteau de la basilique romane Saint-Andoche (12ème siècle) et les ours du musée municipal François Pompon.

Pas vu l'ours brun, il est au musée de Dijon.



L'après-midi, nous visiterons le musée "Colette" à Saint-Sauveur-en-Puisaye, décevant.
Le lendemain, après la traversée de la Sologne, arrêt à Beaugency.

Nous visitons la ville : vieux pont, demeures médiévales, et petit tour par la "rue de l'Ours" et la "rue de l'Oursine".



Visite imprévue d'une superbe exposition sur l'art Inuit :


Balade rapide dans Vendôme, puis visite de l'ancienne abbaye de la Trinité et de ses magnifiques stalles du 15ème siècle, scènes de la vie et des métiers quotidiens.

Très belles stalles aussi, dans l'ancienne cathédrale de Saint-Pol-de-Léon, dont un ours debout, qui porte une muselière.

Beau temps frais pour faire du vélo au bord du canal de Nantes à Brest et autour de la presqu'ile de Sarzeau.


Au retour, c'est dans l'église de Saint-Pierre-le-Moûtier que nous admirons cette très rare représentation d'un ours et son montreur.


L'ours, un "fil rouge" qui nous permet de bien belles découvertes en nous permettant de sortir des sentiers battus...