Vous pouvez aussi visiter mes blogs d'art postal :

ART POSTAL - REÇUS et liens vers les blogs de mes correspondants :
http://artpostalrecus.blogspot.com/

ART POSTAL - ENVOIS de 2010 à 2016 : http://artpostalenvois.blogspot.com/

mercredi 29 juin 2016

Sur les rives de la mer du Nord - V... comme vélo.


V…comme Vélo !


La Hollande est la destination par excellence pour faire du vélo. Le pays est plat, compterait 3000 magasins de cycles, et plus de 32 000 kilomètres de pistes cyclables sécurisées, et souvent indépendantes des routes.

Nous n’avons pas vérifié…


Les hollandais sont habitués aux cyclistes, qui sont systématiquement prioritaires sur les voitures, on n’en revient pas… on peut véritablement parler d'une civilisation autour du vélo.


Pour les visites, le vélo est un moyen simple d’accéder aux centres des villes sans souci.


Le balisage est un peu déroutant. 
Ce ne sont pas des directions qui sont indiquées, mais des « Knooppunten ». A chaque point, ou presque, un panneau rappelle le lieu où on est, les distances entre les points, et dans les lieux touristiques, propose une courte présentation du lieu. 
A chacun de se débrouiller avec ça, la carte des pistes cyclables (Fietsroute) achetée à l'O T local est bien utile :




On prend vite l'habitude de ces panneaux. Nous avons roulé un peu plus de 800 kms, avec une météo assez favorable - soleil, nuages, quelques averses, mais toujours du vent.
En ville, à la campagne, le long de la mer du Nord, des rivières, des canaux. Jamais loin de l'eau :




Et ne négligeons aucun des aspects de la "culture vélo" !


Prochain article, V comme... ?

dimanche 19 juin 2016

Tête en l'air...



Moi, tête en l’air ? Oui…


A pied ou à vélo, j’aime regarder en l’air, car les enseignes, girouettes, et coqs de clocher – anciennes ou modernes - sont souvent des œuvres d’art.

Et quand la girouette est un ours, le bonheur est total :




 

A Zell, dans la vallée de la Moselle, le symbole de la ville est un chat noir. Il est partout, blason, ronds- points, étiquettes de vin, et bien sûr, dans les enseignes des nombreuses boutiques de vin.



Dans la même ville, cette enseigne d'auberge est énorme :



 L'auberge de l'ours Noir, à Rocksiel/Allemagne :


Deux auberges à Workum/Pays Bas :


Le Joueur de Flûte de Hamelin/Allemagne :


 Sur le clocher de l'église du petit port de Wierum, un des plus ancien clocher des Pays-bas. 
Le coq est remplacé par un bateau. 
Original, non ?




vendredi 10 juin 2016

Au Pays-Bas, royaume du vélo...


Après quelques balades le long de l'Ijsselmeer, le tour de l’ile du Texel est un pur plaisir.

20 mn de ferry, et 75 km de vélo, entre mer et marais, entre dunes et moulins.



On retrouve ici tous les paysages typiques des Pays-Bas. 

De l’eau, des canaux et des moulins :

 


Les moulins, on ne s'en lasse pas, alors, on mitraille :


De l’eau, des prairies avec vaches et moutons (vrais, ou autres…) :


On comprend pourquoi la Hollande est l'autre pays du fromage - les troupeaux de vaches frisonnes sont nombreux dans les prés. 



Les fermes sont très grandes, avec un toit immense, pour protéger du vent, toujours présent.
Elles sont traditionnellement couvertes par des tuiles pour la partie habitation, et par du chaume à base de roseau pour la partie grange. 


 


De l’eau, des plages, des dunes, des digues, des marais, habitat fréquenté de nombreux oiseaux - Il nous manquait la paire de jumelles, restée au camping-car, pour une observation efficace :




Sur la route du phare, nous traversons les villages, avec les anciennes maisons de pêcheurs, toujours coquettement décorées et fleuries :





La météo nous est favorable. Depuis notre départ, très peu de pluie, des journées de temps couvert avec éclaircies, et quelques  journées superbes. 

Notre compagnon habituel, pas toujours apprécié à vélo, est le vent, d'où l'utilité évidente de ces "pare-vents" sur les vélos des mamans :






mercredi 8 juin 2016

Le monde caché des miséricordes.

C'est volontairement que j'emprunte le titre de l'ouvrage qui me sert de référence dans ma recherche des miséricordes.
Deux beaux ensembles découverts pendant ce début de voyage, d'abord à Kalkar (Allemagne), puis à Bolsward (Pays-bas), qui atténuent, un peu, la déception des églises fermées.
Et la jolie surprise d'un ours sculpté sur une jouée :


Les thèmes sont habituels, personnages, en portraits ou dans des scènes de la vie quotidienne, animaux, proverbes, et les inévitables sculptures coquines ou scatologiques.



Quelques photos des stalles (1505-1508) de l'église Saint-Nicolas de Kalkar, avant que Jean-François me fasse remarquer qu'il était interdit de pénétrer dans le chœur : 


  Le cuisinier (?)

 En bas, à droite, un superbe "homme sauvage"

 Un singe en train de jouer avec ses excréments

En revanche, les stalles de l'église Saint-Martin, de Bolsward, sont en accès libre. 
Très dégradées, elles datent d'entre 1480 et 1499, et sont très riches et variées, de même que les appuie-mains, les jouées et la chaire sculptée toute proche.

Trois coups de cœur, pour moi et des proches :

 Renard vêtu en moine, en train de prêcher aux oiseaux

 Le charpentier 
Proverbe : apprendre à danser à un cochon (?)

Peu de motifs religieux dans cet ensemble, mais on peut y découvrir des détails sur les vêtements, les activités quotidiennes, les histoires et les proverbes populaires à cette époque.


Une autre version de la dame à la licorne :


Le jeu de la panoi, un jeu souvent représenté dans les illustrations médiévales  :

   La confession :


                                                                                           

Et pour terminer, quelques proverbes, dont peu sont arrivés jusqu'à nous : 
Marcher dans le feu pour quelqu'un
Avoir le cul entre deux chaises
Se taper la tête contre les murs
Ramper à travers le monde
Uriner sur la terre.

Tout un programme, n'est-ce pas ?