Vous pouvez aussi visiter mes blogs d'art postal :

ART POSTAL - REÇUS et liens vers les blogs de mes correspondants :
http://artpostalrecus.blogspot.com/

ART POSTAL - ENVOIS de 2010 à 2016 : http://artpostalenvois.blogspot.com/

lundi 17 juin 2013

La Bourgogne à vélo/10-11.

Étape 10 : de Montceau-les-Mines à Beaune (67 km)

Étape 11 : de Beaune à Champdivers (63km).

 
Après les grosses pluies d'hier, il fait frisquet...
Nous repartons, vers l'est et la Méditerranée - si, si !




Le canal est encore et toujours notre fil rouge : Blanzy, Montchanin, Ecuisses, par la D 974, qui évite les détours vallonnés proposés par le balisage.




Jusqu'à Santenay, c'est une belle Voie Verte qui  prend le relais.

Nous pique-niquons sur les hauts de Santenay, avec les saluts des travailleurs de la vigne.


L’après-midi, nous roulons sur la véloroute des Vignes, qui nous conduit à Beaune par des petites routes et nous fait traverser tous les villages aux noms évocateurs :  Chassagne-Montrachet, Puligny-Montrachet, Meursault, Volnay, Pommard.

Mais le soir, c'est bien l'habituelle bière qui nous désaltérera...

Et c'est déjà la fin du circuit.

Le soleil nous accompagne pour traverser ce coin de Bourgogne : forêts, pâturages, champs ponctués de coquelicots.


Après un repas amical chez des amis, nous arrivons à Champdivers vers 15h30, ravis de notre périple.

781 kilomètres dans 6 départements : Jura, Côte d'Or, Yonne, Nièvre, Allier, Saône-et-Loire.
Des paysages superbes, bucoliques, une symphonie de vert.
Des visites intéressantes tout au long du parcours.
 

Un seul regret : que tant de portions soient " en cours d'aménagement", sans doute agréables en VTT, mais impraticables avec les sacoches chargées...


vendredi 14 juin 2013

La Bourgogne à vélo/8-9.

Étape 8 : de Cercy-la-Tour à Digoin (81 km)

Étape 9 : de Digoin à Montceau-les-Mines (55km)



Notre tour de Bourgogne prend l’allure d’un triangle, ce matin, nous mettons cap à l’est.

Nous rencontrons la Loire après une matinée toute en bosses et en creux dans la campagne des contreforts du Morvan.



Puis ce sont les chemins de halage du canal latéral à la Loire, puis du canal du Centre que nous suivons.



Ça monte encore pour visiter Boubon-Lancy, mais son quartier médiéval mérite bien cet effort.


En haut de la tour de l'horloge, le Breudin - l'idiot du village -tire la langue quand l'horloge sonne les heures.



Le parcours de fin de journée sera tranquille, et l’arrivée à Digoin se fera en beauté, par le Pont-Canal, qui permet au canal du Centre de franchir la Loire.




Notre matinée de jeudi commencera par une visite incontournable à Paray-le-Monial, et sa basilique très (trop ?) restaurée.



Magnifique architecture cistercienne, mais, comme toujours, ce sont aux chapiteaux romans que va ma préférence.


Pour arriver à Montceau-les-Mines, notre étape du jour, nous empruntons la D 974, car où peut bien être l’eurovélo 6 ? Nous ne trouvons aucun balisage...



Les mollets ont besoin de repos : déjà 648 km depuis le départ. Courte étape ce jour, heureusement pour nous, car un énorme orage éclate juste après notre arrivée.

jeudi 13 juin 2013

La Bourgogne à vélo/6-7.

Etape 6 : d’Auxerre à Tannay (86 km)

Etape 7 : de Tannay à Cercy-la-Tour (88km)

Depuis Auxerre, nous avons changé de monde…

Plus de direction nord-ouest, que nous suivions depuis 5 jours, mais cap plein sud.

Plus de canal de Bourgogne, mais le canal du Nivernais, qui longe l’Yonne, puis l’Alnain et l’Aron.



Plus de chemin de halage dégradé, mais une superbe piste en enrobée.
Au programme, pédaler ! la plupart du temps le long du canal.

Notre cheminement est ponctué de scènes champêtres : oiseaux et grenouilles nous font un accompagnement sonore continu.

La vie du canal … les manœuvres de bateaux aux écluses, souvent pimpantes et joliement fleuries.


Les ponts avec leurs raidillons, les rencontres et les échanges (ici avec 2 cyclistes belges - Swa et Jos - en route pour un mois et demi de voyage à vélo vers Compostelle).


Le belle vie de cyclistes...


Total Bourgogne : 512 km.

dimanche 9 juin 2013

La Bourgogne à vélo/4 et 5.

Etape 4 : de Montbard à Tonnerre (67 km).

Etape 3 : de Tonnerre à Auxerre (60 km).

Deux étapes relativement courtes, car nous avions prévu pas mal de visites.

Hier matin, après le départ de Montbard, le premier arrêt fut à la Grande Forge de Buffon, une belle occasion de mieux faire connaissance avec l'auteur de l'Histoire Naturelle" en trente-six volumes...




La visite de l'église romane de Chassigneule sera pour une autre occasion, elle n'est ouverte que le 2ème dimanche du mois, de Pâques à la Toussaint.



L'arrêt au chateau de Tanlay sera lui aussi remis, mais à cause d'un orage d'une rare violence, accompagné de grèle - tiens, ça, nous ne connaissions pas encore - orage dont nous nous abriterons 20 minutes sous un abribus bienvenu.
Il fait assez beau à notre arrivée à Tonnerre pour un tour en ville, que nous connaissons déjà, et un coucou à l'ours de Yvan Baudouin.



Hier, à l'Office du Tourisme de Tonnerre, on nous a informé que la portion Tonnerre-Auxerre était impraticable à cause des inondations de l'Armançon. On nous a même conseillé de continuer... et train !
Ce matin, c'est décidé, nous quittons définitivement le canal de Bourgogne et son chemin de halage si dégradé.


C'est donc par de jolies routes, bien vallonnées ! que nous rejoindrons Auxerre.
La fin de la matinée nous trouvera à Pontigny pour une visite de l'abbatiale cistercienne : simplicité des lignes, austérité des décors, élégance des piliers : l'harmonie...



La halle de Saignelay nous accueillera pour le pique-nique sans nous abriter du vent coulis.


Il est tôt quand nous arrivons à Auxerre. nous avons abandonné toute envie de suivre la rivière et entrons en ville par la nationale, heureusement peu fréquentée en ce dimanche après-midi.



Une longue balade en ville sur les traces de Cadet Roussel, mort ici (mais né dans le Jura à Orgelet) nous fera découvrir la Place des Cordeliers, et le tour de l'Horloge. Pour terminer par une visite guidée de la crypte de l'abbaye Saint-Germain qui cache des fresques du 9ème siècle.




Total "Bourgogne " : 338 km.

vendredi 7 juin 2013

La Bourgogne à vélo/3.

Etape 3 : de Pouilly-en-Auxois à Montbard (60 km).

Tout au long de cette étape très roulante, le paysage ne change pas et pourtant le parcours sera varié et riche en arrêts et visites.




Le canal de Bourgogne d’un côté, de l’autre, des forêts, des prés avec des vaches placides, châteaux, églises ponctuent notre avancée, plus ou moins régulière en fonction de la stabilisation du revêtement du chemin de halage.



Pouilly-en-Auxois : la sortie du canal et Cap-Canal, espace musée du canal de Bourgogne, et la halle du toueur( bateau qui remorquait les péniches sous le tunnel).


La forteresse médiévale d'Eguilly.





Saint-Thibaut : magnifique église gothique du XIIIème siècle, récemement restaurée



Un cheval en bien mauvaise posture...

Total "Bourgogne"  : 211 km.

jeudi 6 juin 2013

La Bourgogne à vélo/2.

Au départ de Nuits–Saint-Georges, nous prenons des petites routes goudronnées dans les vignes, parallèles à la route des Grands Crus.
Il fait beau, et déjà chaud, prélude à une journée estivale.


Jusqu’à Dijon, les noms prestigieux vont se succéder sur notre route : Vosne-Romanée, Chambolle-Musigny, Clos-Vougeot, Morey-Saint-denis, Gevrey-Chambertin et Marsannay-la-Côte.

Mais pas d’inquiétude, dans le bidon de l’eau, seulement de l’eau, d’autant que certains Chambertins se vendent 350 € la bouteille !

Quelques rares viticulteurs travaillent leurs vignes avec des chevaux, un retour à des pratiques plus raisonnées ?




A l’arrivée à Dijon, nous prenons contact avec le canal de Bourgogne, et surprise, avec Monique et Gilbert : échanges sur nos circuits, projets, nouvelles des copains et photo-souvenir.

Après les vignobles du matin, nous retrouvons avec plaisir un parcours au bord de l’eau. Dès la sortie de Pont-de-Pagny, l’enrobée laisse la place à la piste : compacté, graviers, beaucoup de trous.


Ça secoue, c’est inconfortable, pour nous et les vélos. Je suis un peu "limite" sur ce terrain, et n’échappe pas à la crevaison, aussitôt réparée par mon mécano préféré.



Peu avant l’arrivée à Pouilly-en-Auxois, étape du soir, le chemin s’élève et passe au dessus du canal, seulement repérable aux puits d’aération qui balisent son trajet souterrain pendant plus de trois kilomètres.



Etape du jour : 87 km (Total Bourgogne : 151)