Vous pouvez aussi visiter mes blogs d'art postal :

ART POSTAL - REÇUS et liens vers les blogs de mes correspondants :
http://artpostalrecus.blogspot.com/

ART POSTAL - ENVOIS de 2010 à 2016 : http://artpostalenvois.blogspot.com/

vendredi 31 décembre 2010

vendredi 24 décembre 2010

Joyeux Noël !


A tous qui passez par ici, je vous souhaite de très belles fêtes de Noël.
Que nos amis ne s'inquiétent pas de ne pas avoir de nouvelles, nous sommes en panne d'ordinateur, et avons perdu notre carnet d'adresses.
Il sera regarni au fur et à mesure de vos messages.

dimanche 19 décembre 2010

Québec : sous le signe de l’ours noir.

Avant l’observation des ours polaires à Churchill, nous avons passé 3 semaines au Québec sous le signe de l’ours noir.
Dans toutes les régions où vit l’ours noir, les mises en garde sont nombreuses.

Pour des raisons de sécurité, et pour une cohabitation harmonieuse humains-animaux, des informations pratiques sont affichées dans les lieux où des rencontres sont possibles.
Au début de notre séjour, dans le parc national de la Mauricie, nous avons eu l’occasion d‘observer des ours noirs qui vivent tout près des maisons.


Accompagnés d'un guide, nous avons attendu le coucher du soleil pour gagner une cabane en lisière de bois. Là, des oeufs et des fruits sont déposés, ce qui nous a permis d'observer non seulement 2 ours noirs-un jeune et un adulte, énorme !- mais aussi un loup, et des ratons-laveurs...


C’est au cours d'une randonnée dans le parc national de Forillon que nous avons pu observer une crotte d’ours, mais pas l’animal. Qu’aurions-nous fait ? Malgré les renseignements, le face-à-face ne doit pas être évident...


La réserve faunique du Cap Tourmente est connue surtout pour la migration d’oies des neiges. Là aussi, tout est mis en œuvre pour que les éventuelles rencontres se passent au mieux.


L’image de l’ours est très utilisée dans les domaines touristiques et commerciaux, qui ont su faire un atout de la présence de l'animal.
Nombreux sont les B & B (au Québec, on dit aussi Couette et Café) qui arborent fièrement l'animal, malheureusement souvent fermés à notre passage.
Dommage...