Vous pouvez aussi visiter mes blogs d'art postal :

ART POSTAL - REÇUS et liens vers les blogs de mes correspondants :
http://artpostalrecus.blogspot.com/

ART POSTAL - ENVOIS de 2010 à 2016 : http://artpostalenvois.blogspot.com/

samedi 27 juin 2015

A vélo vers la mer du Nord - épisode 9 : retour en France.

étape 29 - mardi 23 juin : de Oudenaarde/Belgique à Valenciennes/France - 95 kms.

L'Escaut reste notre repère pour cette longue étape.

Pas de souci au début, le chemin de halage est bon, puis un peu dégradé. En plusieurs endroits, des travaux nous obligent à quitter le bord du fleuve, et ce n'est pas toujours évident de le retrouver.







De nombreux balisages proposent des boucles dans la campagne belge :



Il fait toujours froid, le vent ne nous quitte pas, et l'abribus de Peck est bienvenu pour le casse-croûte :


Une courte halte à Tournai, pour admirer les maisons flamandes, le beffroi, et ce centre ville ancien, habituel des cités de la région.
La magnifique cathédrale est en rénovation jusqu'en...2026 !





A partir de la frontière, ça ne passe plus ! C'est par des petites routes et des bandes cyclables que nous arriverons à l'étape du soir à Valenciennes.



étape 30 - mercredi 24 juin : de Valenciennes à Honnecourt/Nord - 64 kms.

Aujourd'hui, il fait beau : soleil et douce température sont de retour, quel plaisir !

Et ça roule, plus ou moins près de l’Escaut. Le chemin de halage, malgré les conseils de gens du coin, n'est pas vraiment praticable avec nos vélos chargés...

Chaque fois que c'est possible, nous profitons des portions à peu près carrossables.





Le reste du parcours s'effectue sur de petites routes, sans trop de circulation.
A l'Office du tourisme de Cambrai, on nous dit aussi que "ça passe", en réalité sur quelques kilomètres seulement.





Nous rejoignons la route moins plate, mais plus confortable, pour cette fin d'étape, un peu monotone.

étape 31 - jeudi 25 juin : de Honnecourt/Nord à Suzy/Aisne - 83 kms. (Total = 2049 kms)

Dès que nous quittons le camping, le ton est donné: ce sera creux et bosses.
Dans un paysage de collines, nous arrivons aux sources de l'Escaut que nous suivons depuis son delta ( environ 450 kms).
Étonnant que ce petit filet d'eau donne naissance à un fleuve de cette envergure .




Le compteur passe - à midi précises - à 2000 kms :




Le reste de la journée se déroulera sous la chaleur revenue, dans les longues montées - et descentes, le meilleur étant pour la fin : la montée très longue et très raide pour arriver à Saint-Gobain.


Nous sommes ravis d'arriver au camping. La fatigue s'installe, ce soir ce sera hébergement en dur dans un "vrai" chariot, tout confort, du far-west :



mardi 23 juin 2015

A vélo vers la mer du Nord - épisode 8 : le retour - à travers la Belgique.

Merci pour vos mails, vos messages sur Facebook, vos commentaires sur la "Caborne", qui nous font plaisir, et que nous lisons régulièrement.
Si vous passez par là, n'hésitez pas à laisser une trace de votre visite...



Etape 26 - samedi 20 juin : de Vrouwenpolder à Knokke-le-Zoute - 56 kms


Avant de prendre le ferry pour Breskens, un crochet par Veere nous fait longer l'estuaire du Shelde (Escaut) : belle lumière, ciel magnifique. 


Paysages de polders, cultures et prés forment un mosaïque de tons verts, éclairés par quelques beaux moulins :




De jolies vaches "gris-bleu' nous observent - Je connaissais la vache orange, mais pas encore la "Bleue du Nord" :



Casse-croûte de midi sue la place de Breskens : soleil, enfants qui jouent... 
L’arrêt du midi est important, c'est une coupure appréciée dans notre journée, nous faisons un pique-nique copieux, et varié - en fonction des produits que nous trouvons :




Nos derniers coups de pédales le long de la mer du Nord nous conduisent à Knokke-le-Zoute . 
Il y a beaucoup de monde sur les plages, il fait beau, mais le vent est toujours frais. Nous gardons les coupe-vent :





Il fait encore beau quand nous arrivons au camping - la pluie attendra, encore une fois, qu'on ait terminé le repas pour tomber !


Etape 27 - dimanche 21 juin : de Knokke-le-Zoute à Aalter/Belgique - 51 kms 


C'est sous le brouillard et un temps d'automne que nous partons. Comme souvent, le soleil percera dans la matinée.


Au programme du jour, la visite de Brugges, mais nous ferons un premier arrêt à Damme. Malgré le ciel bien gris, nous nous promenons au milieu des superbes monuments de cette très vieille ville, et admirons de belles enseignes : 





Tiens, un moulin qui a les ailes qui tournent, on en a rarement vu :



video


La ville de Bruges est une merveille : on découvre à chaque pas les maisons flamandes, qui témoignent de la richesse économique et de l'importance politique de la ville au moyen-âge :



Du Markt au Burg, les palais et les anciens entrepôts se succèdent, il y a beaucoup de monde, et le soleil se décide à apparaître :








Nous trouvons les deux ours, le légende raconte que le premier habitant de la ville fut un ours, pourquoi pas....

Nous attendons 14h et l'ouverture de la cathédrale Saint-sauveur pour la visite. 
Là aussi, déception, tout le chœur est en rénovation et les miséricordes inabordables !

Entre Bruges et Gand, nous suivons la LF5 - véloroute des Flandres, le long des canaux jusqu'à notre étape du soir à Aalder.



 


Etape 28 - lundi 22 juin : de Aalter à Oudenaarde - 63 kms (Total = 1807 kms)

Il pleut ! Dommage, car nous visitons Gand sous une pluie fine et froide.
Ici aussi, le centre historique est riche en monuments : maisons flamandes, églises, forteresse, beffroi, cernés par les canaux :




Nous souhaitons visiter le musée des Beaux-Arts, célèbre pour ses tableaux de primitifs flamands, mais les musées sont fermés le lundi.
Je rage, mais comment faire pour éviter de telles déconvenues : on ne peut pas tout planifier dans un voyage si long...


A la sortie de Gand, nous changeons de fleuve, c'est l'Escaut qui nous servira de repère et qui va nous ramener en France par la LF 30 : véloroute du delta de l'Escaut :






Demain, nous terminerons notre route en Belgique, toujours le long de l'Escaut, et nous dormirons en France.

Il y a exactement quatre semaines que nous sommes partis...

samedi 20 juin 2015

A vélo vers la mer du Nord - épisode 7 : la mer du Nord.




Etape 23- mercredi 17 juin : de Papendrecht à Brielle - 50 kms 

Aujourd'hui nous atteindrons Rotterdam. 
Mais avant, un arrêt s'impose à Kinderdijk, un des sites touristiques le plus célèbre des Pays-Bas.




On n'imagine pas le pays sans ses moulins. 
Depuis le moyen-âge, ils avaient pour but, comme les digues, canaux, réservoirs, stations de pompage, d’assécher la terre pour installer agriculture et villages.





Cet ensemble de 19 moulins, remarquablement préservés, est inscrit depuis 1997 au patrimoine mondial de l'Unesco.



Beaucoup de monde sur le site, de nombreux bus, et l'inévitable magasin de souvenirs :



De là, nous prenons le "Waterbus" pour rejoindre Rotterdam, en évitant les très longues et difficiles traversées des quartiers de banlieue. 

L'arrivée se fait en plein centre-ville, que nous allons visiter rapidement : entre la cathédrale et le marché couvert, énormément de monde, et beaucoup de déplacements à vélo - éventuellement collectif :




Nous prendrons là notre casse-croûte de midi, typiquement local :



L'après-midi, il nous faut quitter l'énorme agglomération, sans balisage cette fois, car notre topo-guide se termine à Rotterdam.
Bien conseillés par une cycliste du coin, nous arrivons à bon port à notre camping de Brielle.

Etape 24- jeudi 18 juin : de Brielle à Renesse - 67 kms 

Un tour rapide dans la jolie ville de Brielle, quelques courses, et nous arrivons enfin au bord de la mer du Nord.
Elle se fait désirer, se laisse apercevoir entre les dunes, sous le ciel habituel : nuages et soleil jouent à cache, et le vent nous accompagne, comme d'habitude.



En attendant de trouver le balisage de la LF1, que nous suivrons pendant quelques jours, nous devons nous habituer à une numérotation des pistes cyclables par points : étonnant, mais efficace quand on a intégré le concept...



Haringvlietdam, Brouwersdam, les immenses digues sur lesquelles nous roulons sont impressionnantes, d'autant qu'un fort vent de travers s'est levé.





Etape 25- vendredi 19 juin : de Renesse à Vrouwenpolder - 32 kms (total = 1637 kms) 

Quelques averses pendant la nuit, crachin au départ, mais grâce au vent, le temps change très vite. Il fait bien frais, et nous roulons bien couverts.
Après le petit-déjeuner pris au chaud dans la tente, nous quittons Renesse, ville où se trouve une crèche à phoques : 






La mer du Nord est conforme à sa réputation : ciel chargé, vent fort, mer gris, immenses plages de sable blond, et longs rouleaux d'écume.
La digue de la journée traverse une branche de l’Escaut, fleuve que nous suivrons pour renter.




Toutes les digues, et le système de contrôle de l’eau est impressionnant. Environ deux tiers du pays sont vulnérables aux inondations. 
L'Oosterscheldekering a été construite après les inondations de 1953 qui ont été catastrophiques :



Au pique-nique, près d'un petit plan d'eau, nous sommes avons des visiteurs bien intéressés :


Derrière nous, un hôtel, il est tôt, mais la fatigue s'accumule, un après-midi de repos nous fera le plus grand bien. 
Au programme, courrier, lessive, lecture, balade sur la plage, et repas au restaurant pour repartir demain d'un bon... mollet!



Demain, nous dormirons en Belgique....