Vous pouvez aussi visiter mes blogs d'art postal :

ART POSTAL - REÇUS et liens vers les blogs de mes correspondants :
http://artpostalrecus.blogspot.com/

ART POSTAL - ENVOIS de 2010 à 2017 : http://artpostalenvois.blogspot.com/


mardi 23 juin 2015

A vélo vers la mer du Nord - épisode 8 : le retour - à travers la Belgique.

Merci pour vos mails, vos messages sur Facebook, vos commentaires sur la "Caborne", qui nous font plaisir, et que nous lisons régulièrement.
Si vous passez par là, n'hésitez pas à laisser une trace de votre visite...



Etape 26 - samedi 20 juin : de Vrouwenpolder à Knokke-le-Zoute - 56 kms


Avant de prendre le ferry pour Breskens, un crochet par Veere nous fait longer l'estuaire du Shelde (Escaut) : belle lumière, ciel magnifique. 


Paysages de polders, cultures et prés forment un mosaïque de tons verts, éclairés par quelques beaux moulins :




De jolies vaches "gris-bleu' nous observent - Je connaissais la vache orange, mais pas encore la "Bleue du Nord" :



Casse-croûte de midi sue la place de Breskens : soleil, enfants qui jouent... 
L’arrêt du midi est important, c'est une coupure appréciée dans notre journée, nous faisons un pique-nique copieux, et varié - en fonction des produits que nous trouvons :




Nos derniers coups de pédales le long de la mer du Nord nous conduisent à Knokke-le-Zoute . 
Il y a beaucoup de monde sur les plages, il fait beau, mais le vent est toujours frais. Nous gardons les coupe-vent :





Il fait encore beau quand nous arrivons au camping - la pluie attendra, encore une fois, qu'on ait terminé le repas pour tomber !


Etape 27 - dimanche 21 juin : de Knokke-le-Zoute à Aalter/Belgique - 51 kms 


C'est sous le brouillard et un temps d'automne que nous partons. Comme souvent, le soleil percera dans la matinée.


Au programme du jour, la visite de Brugges, mais nous ferons un premier arrêt à Damme. Malgré le ciel bien gris, nous nous promenons au milieu des superbes monuments de cette très vieille ville, et admirons de belles enseignes : 





Tiens, un moulin qui a les ailes qui tournent, on en a rarement vu :





La ville de Bruges est une merveille : on découvre à chaque pas les maisons flamandes, qui témoignent de la richesse économique et de l'importance politique de la ville au moyen-âge :



Du Markt au Burg, les palais et les anciens entrepôts se succèdent, il y a beaucoup de monde, et le soleil se décide à apparaître :








Nous trouvons les deux ours, le légende raconte que le premier habitant de la ville fut un ours, pourquoi pas....

Nous attendons 14h et l'ouverture de la cathédrale Saint-sauveur pour la visite. 
Là aussi, déception, tout le chœur est en rénovation et les miséricordes inabordables !

Entre Bruges et Gand, nous suivons la LF5 - véloroute des Flandres, le long des canaux jusqu'à notre étape du soir à Aalder.



 


Etape 28 - lundi 22 juin : de Aalter à Oudenaarde - 63 kms (Total = 1807 kms)

Il pleut ! Dommage, car nous visitons Gand sous une pluie fine et froide.
Ici aussi, le centre historique est riche en monuments : maisons flamandes, églises, forteresse, beffroi, cernés par les canaux :




Nous souhaitons visiter le musée des Beaux-Arts, célèbre pour ses tableaux de primitifs flamands, mais les musées sont fermés le lundi.
Je rage, mais comment faire pour éviter de telles déconvenues : on ne peut pas tout planifier dans un voyage si long...


A la sortie de Gand, nous changeons de fleuve, c'est l'Escaut qui nous servira de repère et qui va nous ramener en France par la LF 30 : véloroute du delta de l'Escaut :






Demain, nous terminerons notre route en Belgique, toujours le long de l'Escaut, et nous dormirons en France.

Il y a exactement quatre semaines que nous sommes partis...

2 commentaires:

Alex Vallet a dit…

Super avec toutes ces villes que j'ai visité, si vous avez une photo avec le ferry de Breskens vous me la montrerez car lors de mon voyage là-bas c'était pour moi mon premier ferry et j'étais très excitée en le prenant et très impressionnée de transporter mon vélo dessus...après lorsque l'on en prend souvent cela devient moins exotique!
Bonne balade le long de l'Escaut...et bon retour jusque chez vous

Anonyme a dit…

ah bien, vous avez au moins croisé un meunier qui ne dormait pas.
merci pour ces belles photos.
bisous.
Francine