Vous pouvez aussi visiter mes blogs d'art postal :

ART POSTAL - REÇUS et liens vers les blogs de mes correspondants :
http://artpostalrecus.blogspot.com/

ART POSTAL - ENVOIS de 2010 à 2017 : http://artpostalenvois.blogspot.com/


lundi 27 septembre 2010

Ours polaires.

Blog en sommeil pour cause de voyage .
Retour prévu le 26 octobre.
Au programme : une semaine à Montréal, une quinzaine de jours pour faire le tour de la Gaspésie, et enfin Churchill et ses ours polaires - s'ils sont au rendez-vous.

Quelques photos pour vous aider à attendre ... J'aimerais en rapporter d'aussi belles !




A plus tard !

De Scandinavie.


 Anne-Marie et Philippe rentrent d'un long périple en Scandinavie.

  

Ils sont allés jusqu'au Cap Nord, et m'ont envoyé récemment ces souvenirs de leur voyage tout au nord de l'Europe.
 
 
 
Un immense merci pour ces photos originales et inattendues...

dimanche 26 septembre 2010

Des ours en septembre...

D'ici ou là, le début de l'automne apporte une belle récolte dans la "Caborne", merci à tous de vos attentions .

De Florence qui rentre du salon "Gueules de Miel " à Paris :




Offet par ma fille Mathilde, un  ouvrage superbement illustré pour enrichir ma collection :
Et de ma sœur Denise, de belles cartes dans une enveloppe postée à Paris, mais pas oblitérée :








vendredi 24 septembre 2010

Cluny : l'apogée de l'art roman.

Parmi les superbes visites que nous faisons au cours de nos escapades, l'art roman tient une place privilégiée.

Si vous aussi, vous aimez l'art de cette période, vous avez jusqu’au 30 septembre 2010 pour découvrir, (si ce n’est déjà fait) et vous régaler avec la magnifique exposition « Cluny, apogée de l’art roman» au cellier de l’abbaye de Cluny.


Nous sommes rentrés enchantés de notre visite, fascinés par la variété et la qualité exceptionnelles des œuvres des artistes de cette époque, œuvres réunies pour la, première -et certainement dernière fois.


Pour ceux qui n’auront pas la possibilité de visiter l’exposition : une vidéo :
http://www.youtube.com/watch?v=0sBy_mrrj7E&feature=player_embedded#!


Communiqué de presse :
Le Centre des monuments nationaux célèbre le 11e centenaire de la fondation de l’abbaye de Cluny et réunit pour la première fois près de 130 œuvres d’art exceptionnelles, sculptures, mosaïques, orfèvrerie et quelques-uns des plus beaux manuscrits enluminés médiévaux, chefs-d’œuvre du monde clunisien, issus d’institutions prestigieuses et de collections privées.
Dans le Cellier et le Farinier, l’exposition s’organise en huit sections.

La première salle, le Cellier, accueille 5 sections qui permettent de découvrir successivement les débuts de l’art dans l’univers clunisien, la vie liturgique, l’organisation du monastère et Cluny en France et hors de France.


Chapiteaux et sculptures provenant de différents sites clunisiens illustrent les évolutions de la sculpture de Cluny et de ses dépendances (Mozac, Nevers, Toulouse, San Benedetto Po,…). De nombreux vestiges du cloître de Cluny, réalisé par l’abbé Pons vers 1115-1120, seront présentés pour la première fois au public, permettant ainsi de découvrir la richesse artistique de l’abbaye de Cluny au début du XIIe siècle et notamment illustrer l’organisation du monastère.


À l’étage, dans le Farinier, 3 sections permettent d’apprécier la beauté des manuscrits clunisiens ; de découvrir les parties orientales de la grande église Cluny III et enfin de comprendre la diffusion de l’art des sculpteurs ayant œuvré à Cluny. Sont ainsi présentés de façon totalement inédite des manuscrits écrits et illustrés au scriptorium de Cluny aux XIe et XIIe siècles.


La Bibliothèque nationale de France a accordé un prêt exceptionnel afin qu’une dizaine de ces très précieux manuscrits reviennent sur leur lieu de création plusieurs siècles après leur réalisation. Le Ildefonsa de Parme, le lectionnaire de Cluny (Musée National du Moyen Âge, Paris) sont mis en regard avec, par exemple, les Homélies de saint Augustin sur l’Évangile de saint Jean (Bibliothèque nationale de France).


Dans la deuxième partie du Farinier, les parties orientales de la grande église sont mises à l’honneur. Les grands chapiteaux du rond-point, la barrière de chœur, des fragments de pavage sont mis en regard et permettent ainsi d’approcher l’intérieur de cet édifice. Les historiens de l’art ont pu mettre en évidence que les sculpteurs de Cluny se sont vu confier des réalisations hors de la grande abbaye clunisienne. Ainsi, des œuvres sculptées par les mêmes hommes sont présentées à proximité des chapiteaux de Cluny : chapiteaux de la Madeleine de Vézelay (sous réserve), fragments sculptés provenant notamment de Valence et de Savigny.

lundi 20 septembre 2010

Des ours dans le Sud-Ouest..

...qui arrivent dans le Jura grâce à Maryse, qui rentre d'une visite à son ami Christian Pradier :


Ce sculpteur animalier présente un bestiaire fabuleux aux formes rondes et pleines d'humour: http://www.terre-et-terres.com/ateliers/pradier/index.html



Je connaissais déjà son œuvre par Maryse, qui m'informe des expositions et m'envoie régulièrement photos, affiches ou autres illustrations :





Une visite incontournable à notre prochain passage dans le Tarn-et-Garonne, au moins pour admirer...

vendredi 10 septembre 2010

Ours, d'ici et d'ailleurs...

A mon retour de vacances, j'ai eu le grand plaisir de trouver les photos des ours que mes ami(e)s rencontrent.
Merci à ceux et celles qui apportent leur tribut à mon inventaire et me donnent ainsi l’occasion de nouvelles découvertes !

C’est d'abord Bérangère qui, en juillet, m’envoie de Paris, cet ours :


De Raymond, correspondant d’art postal au Québec cet ourson photographié par sa sœur dans les bois près de chez elle.


Il en a fait un tableau que voici :



Une visite sur le site de Raymond : http://www.furlotte.net/

De Jérôme, l’ours en bois qui accueille les visiteurs dans l’entrée du siège administratif des PEP à Lons-le-Saunier : http://www.pep39.org/%20:


Sylvie, en randonnée dans le Diois, s’est baladée à l’ombre du Bois de l’Ours (photo prise au Col de Porte) :


Annie m’envoie quelques vues de Cauterets, prises en juillet au moment où nous y étions aussi. Nous aurions pu nous rencontrer...



L’Ours du blason de Bruges envoyé par une correspondante en voyage, après un petit détour dans le sud-ouest .....



Un ÉNORME merci à tous, c'est toujours un véritable plaisir de découvrir vos envois.

samedi 4 septembre 2010

L'Os bru del Pirineu.

A l'occasion des "Estivales du Pays de l'Ours", en juillet 2010, j'ai eu le grand plaisir de rencontrer Yvan, qui me donne régulièrement des nouvelles des ours.
Il m'a donné deux plaquettes d'information en catalan, reçues au cours d’une réunion en Espagne.


Cette brochure en catalan présente l’ours brun des Pyrénées et est illustrée de superbes photos.
La seconde, en anglais, français et catalan, s’intitule : « Les touristes et les ours, pour une cohabitation dans les Pyrénées ». Elle présente la situation actuelle de l’ours, où et comment vivent les ours, comment reconnaître les indices de présence, et que faire en cas de rencontre avec un ours.



De tels documents existent aussi dans les Pyrénées françaises, et sont à la disposition des touristes dans les Offices du tourisme.
Ces livrets sont indispensables pour une information objective, loin des rumeurs que font circuler à plaisir une poignée d’opposants à la présence de l’ours.


Si vous désirez les obtenir, n’hésitez pas à me le faire savoir, j’en ai quelques exemplaires.

mercredi 1 septembre 2010

Balades pyrénéennes.

Changeons de région, pour découvrir les sentiers de randonnées à partir de Cauterets, toujours sous le signe de l’eau.

Lundi 19 juillet, direction le lac glaciaire d’Arratille. Après la navette qui nous monte de Cauterets au pont d’Espagne, nous suivons la belle vallée du Marcadau en direction du refuge Wallon que nous évitons.

Reflets sur le lac du Paradis.

Le chemin remonte le superbe vallon d’Arratille, pelouses fleuries de rhododendrons, gros blocs de granit, pour déboucher dans le cadre gigantesque du cirque. Pique-nique au bord du lac, sous le sommet nommé « Tête d’ours »
Dénivelée positive : + 920 m, 7H45.

Le cirque d'Arratille.

Samedi 24 juillet : de retour des « Estivales du pays de l’Ours », nouveau départ vers les lacs, aujourd’hui, celui d’Estom.
Ne voulant pas déplacer notre véhicule, nous partons avec la navette des curistes, jusqu'à l'établissement thermal de La Raillère.


Joli vallon le long du torrent, et une harde d’Isards sur le versant ensoleillé, dont des mères avec des petits.

Le lac d'Estom (altitude - 1804 m)

Casse-croûte au bord du lac, sous le Pic de Palas et descente à Cauterets par « le chemin des Pères » -
Dénivelée positive : + 850 m, 6h.

Lundi 26 juillet : le circuit du jour est un combiné qui nous permet de sortir des sentiers battus : du Pont d’Espagne (montée en navette) au lac d’Ilhéou.

 Premier lac de l'Embarrat.

Belle montée vers les lacs de l’Embarrat, puis cheminement irrégulier dans les pierriers, balisé par des cairns, avec de nombreux passages de brume jusqu’au col de la Haugade.

Les derniers mètres sous le col de la Haugade.

Après le pique-nique avec vue sur le sommet du Vignemale, nous attaquons la très longue descente qui nous ramènera à Cauterets, car de ce côté, pas de navette !
Dénivelée positive : + 973 m. Dénivelée négative : 1488 m ! 7h45.

Mercredi 28 juillet : objectif : les lacs de Cambalès.
Pour monter au refuge Wallon, nous prenons la variante de l’ancienne piste, qui nous permet d’apercevoir une harde d’isards.

Lacs de Cambalès (2400 m)

Longue et raide montée vers les lacs qui se font désirer – cascades, bosses, dalles et quelques replats au milieu des pelouses fleuries. La récompense est au bout : cadre minéral et sauvage, couleurs des lacs du vert au turquoise et la solitude complète.
Dénivelée positive : 1000m, 8h.

Jeudi 29 juillet : pour terminer en beauté notre séjour, petite balade dans le Val de Jeret, en direction du Pont d’Espagne, jusqu’ au Pont et à la Cascade de l’Ours !
Dénivelée positive : + 520m, 4h.


Une seule envie, repartir pour randonner dans d’autres vallées, en particulier au dessus de Bagnères-de-Luchon. Une autre année...