Vous pouvez aussi visiter mes blogs d'art postal :

ART POSTAL - REÇUS et liens vers les blogs de mes correspondants :
http://artpostalrecus.blogspot.com/

ART POSTAL - ENVOIS de 2010 à 2016 : http://artpostalenvois.blogspot.com/

mercredi 30 décembre 2009

Vive l'hiver...

Après un  automne très doux, l'hiver est arrivé brutalement en décembre: premières températures négatives le 8,  puis la neige et le froid.
Climat habituel pour décembre, même s'il n'a pas duré. Ce matin il faisait +8°, et la pluie tombe jusque dans le Haut-Jura...

Quelle différence avec la température au lever du jour le 20 décembre : - 12° devant la cuisine, au moins - 14° dans le jardin !

Comme chaque hiver, pour rendre la vie des oiseaux plus douce, en les aidant à trouver leur nourriture, Jean-François installe les mangeoires remplies de tournesol, acheté par sacs de 25 kgs à la jardinerie. Elles seront très fréquentées par les oiseaux qui passent l'hiver ici : mésanges charbonnière et mésanges bleues, merles, moineaux, rouge-gorge, pinsons des arbres, verdiers et chardonneret se bagarrent pour leur repas.
De temps en temps, le pic-épeiche, la pie et les tourterelles viennent terminer les graines tombées au sol.


Pour éviter au maximum les batailles, les mangeoires "anti-cassepieds" ont été achetées à "La Hulotte", les oiseaux doivent récupérer leur graine et s'éloigner pour la manger
Les mangeoires sont installées en hauteur, hors de portée d'Aztec, le chat de la maison.

Voir l'article "Nourrir les oiseaux en hiver" sur le site de la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) : http://www.lpo.fr/hiver/index.shtml

et "Nourrir les oiseaux en hiver" sur le site : http://www.hubertlejardinier.com/nourriroiseau.htm


vendredi 25 décembre 2009

Joyeux Noël..

Belle journée aux 3000 visiteurs de ce blog depuis mai 2009, à tous ceux qui feront un détour par ici, et à leur proches.



N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage !

vendredi 18 décembre 2009

Le Festival du film polaire...

... et de montagne se déroule en ce moment (du 15 au 31 décembre)  dans la station aux quatre villages : Les Rousses, Bois d'Amont, Lamoura et Prémanon.


Nous irons mercredi 23 pour la soirée Théma "Ours polaire", en présence de Rémy Marion, qui apportera les dernières nouvelles de l'ours polaire.

Rémy Marion est un photographe connu pour ses magnifiques photos d'ours polaires pleines de tendresse qu'il réalise en  arpentant les froides contrées du grand nord.


Photo : Rémy Marion

Nous avons eu l'occasion d'admirer ses photos en novembre 2008, au Festival de Montier-en-Der où il présentait son ouvrage "Les Pôles, Grandeur Nature" qui veut sensibiliser à la richesse et à la fragilité des milieux polaires


mardi 15 décembre 2009

Rencontre...

Dimanche après midi, nous partons en randonnée autour du lac de Chalain, température glaciale, chute de grésil...

Au détour d'un sentier, nous avons la surprise de rencontrer ce jeune chamois, aussi surpris que nous !
Dans un premier temps, on s'observe, nous nous approchons un peu.
Le temps de prendre quelques photos, il choisit de prendre un peu de champ, on ne sait jamais...


Nous avions déjà vu une harde de chamois sous le village de Fontenu, mais de loin.
Rien à voir avec cette rencontre intime ! Quel beau moment .

mercredi 9 décembre 2009

Un ours en glace qui fond...

...symbole des dangers du réchauffement climatique.

Voici une jolie action organisée par WWF et présentée sur leur site Inside Cop15

.

Une sculpture en glace d'un ours polaire d'1,80m au garrot a été dévoilée samedi à Copenhague et sa fonte symbolise les dangers du réchauffement climatique alors même que se déroule dans la capitale danoise la conférence de l'ONU sur le climat.

Le sculpteur Mark Coreth a commencé vendredi à façonner un bloc de glace de 11 tonnes qui renferme une armature en bronze formant le squelette de l'animal grandeur nature.




"Un squelette d'ours au milieu d'une mare d'eau est tout ce qu'il restera place Kongens Nytorv, en plein coeur de Copenhague, comme une piqûre de rappel des défis auxquels nous faisons face concernant notre climat", expliquent les organisateurs de l'évènement.

Ils estiment à dix jours la durée de vie de la partie éphémère de la sculpture. M. Coreth, à l'initiative de ce projet, a l'intention d'installer une oeuvre similaire à Trafalgar Square, à Londres, le 11 décembre.



Pour Marc CORETH, cet ours de glace, installé sur l'une des places du centre-ville de Copenhague depuis samedi 5 décembre, "est une sculpture de l'arctique et, plus encore, c'est une sculpture qui représente le réchauffement climatique", parce qu'elle fond à cause de la chaleur ambiante et parce que les gens peuvent la toucher. Mais pas seulement: "On ne sait pas combien de temps cet ours va mettre à fondre, et les scientifiques, eux, ne savent pas combien de temps la banquise va tenir", avance-t-il.
Mercredi 9 décembre, Marc CORETH retournera à Londres. Avec déjà une idée en tête: réaliser un autre ours polaire en glace sur Trafalgar Square. "Je veux que, dans tous les pays, tout le monde touche ces ours de glace afin de comprendre ce qu'est le réchauffement climatique, et notamment les plus jeunes qui y apporteront plus tard une solution."