Vous pouvez aussi visiter mes blogs d'art postal :

ART POSTAL - REÇUS et liens vers les blogs de mes correspondants :
http://artpostalrecus.blogspot.com/

ART POSTAL - ENVOIS de 2010 à 2017 : http://artpostalenvois.blogspot.com/


mercredi 9 décembre 2009

Un ours en glace qui fond...

...symbole des dangers du réchauffement climatique.

Voici une jolie action organisée par WWF et présentée sur leur site Inside Cop15

.

Une sculpture en glace d'un ours polaire d'1,80m au garrot a été dévoilée samedi à Copenhague et sa fonte symbolise les dangers du réchauffement climatique alors même que se déroule dans la capitale danoise la conférence de l'ONU sur le climat.

Le sculpteur Mark Coreth a commencé vendredi à façonner un bloc de glace de 11 tonnes qui renferme une armature en bronze formant le squelette de l'animal grandeur nature.




"Un squelette d'ours au milieu d'une mare d'eau est tout ce qu'il restera place Kongens Nytorv, en plein coeur de Copenhague, comme une piqûre de rappel des défis auxquels nous faisons face concernant notre climat", expliquent les organisateurs de l'évènement.

Ils estiment à dix jours la durée de vie de la partie éphémère de la sculpture. M. Coreth, à l'initiative de ce projet, a l'intention d'installer une oeuvre similaire à Trafalgar Square, à Londres, le 11 décembre.



Pour Marc CORETH, cet ours de glace, installé sur l'une des places du centre-ville de Copenhague depuis samedi 5 décembre, "est une sculpture de l'arctique et, plus encore, c'est une sculpture qui représente le réchauffement climatique", parce qu'elle fond à cause de la chaleur ambiante et parce que les gens peuvent la toucher. Mais pas seulement: "On ne sait pas combien de temps cet ours va mettre à fondre, et les scientifiques, eux, ne savent pas combien de temps la banquise va tenir", avance-t-il.
Mercredi 9 décembre, Marc CORETH retournera à Londres. Avec déjà une idée en tête: réaliser un autre ours polaire en glace sur Trafalgar Square. "Je veux que, dans tous les pays, tout le monde touche ces ours de glace afin de comprendre ce qu'est le réchauffement climatique, et notamment les plus jeunes qui y apporteront plus tard une solution."

2 commentaires:

Zéphyr a dit…

Bonjour Françoise,

Je continue la promenade. Notre pauvre ours de glace a une vie bien éphémère.

Vous versez toujours dans l'originalité. J'aime bien et cela vous distingue des autres.

Je ne vous ai pas logé dans mon blog, mais vous êtes dans le menu des favoris.

A tantôt

Françoise CHAMBIER a dit…

Merci pour votre passage sur mes blogs et vos commentaires.
Ces rencontres par internet sont une belle façon de s'ouvrir au monde et aux autres...