Vous pouvez aussi visiter mes blogs d'art postal :

ART POSTAL - REÇUS et liens vers les blogs de mes correspondants :
http://artpostalrecus.blogspot.com/

ART POSTAL - ENVOIS de 2010 à 2017 : http://artpostalenvois.blogspot.com/


lundi 17 décembre 2012

La commission européenne somme la France de protéger ses ours !!!

La France ne protège pas assez les ours bruns de Pyrénées et la commission européenne vient de lui rappeler ses obligations. La politique française de réintroduction d'ours slovènes a en effet cessé sous la pression de lobbies de chasseurs et d'éleveurs. Si le gouvernement n'agit pas d'ici deux mois, des sanctions financières pourraient avoir lieu.


Marque-page : éditions Rue du Monde.


Communiqué de la coordination "Cap Ours" : source Pays de l'ours - Adet : http://paysdelours.com/


La Commission Européenne a déclenché une " procédure d'infraction " contre la France pour « manquement à ses obligations de protection de l’ours brun des Pyrénées », obligations contenues dans la directive Habitats.

Précisément, l’Europe reproche à la France le manque de protection de l’espèce et son état de conservation défavorable, car le noyau occidental, qui représente près de la moitié de l’aire de répartition, est voué à une disparition inéluctable sans renforcement.

La France a donc reçu une lettre de mise en demeure, première étape du contentieux qui conduira si rien n’est fait à la saisine de la cours de justice.

La France a désormais deux mois pour éviter la poursuite de la procédure.

Les associations n’avaient pourtant pas manqué de prévenir l'Etat français.
Mais, voyant que le plan de restauration et de conservation de l’ours (2006- 2009) arrivait à échéance, qu'il était sans suite, les associations de protection de la nature regroupées au sein de CAP-Ours, ont déposé plainte auprès de la commission européenne voilà plus de deux ans, pour défaut de protection de l’espèce.

A l’époque, les cinq individus réintroduits en Pyrénées centrales offraient une bouffée d’oxygène aux quelques plantigrades installés dans ce secteur des Pyrénées, mais rien n'était entrepris pour éviter la disparition définitive des derniers ours du noyau occidental.

Après avoir renoncé au renforcement prévu au printemps 2011 en Béarn et alors qu’aucun plan de conservation de l’espèce n’est en cours d’élaboration, la France est désormais sous la menace d’une saisine de la cour de justice européenne.

Evoquant ce risque en juillet 2010, la ministre de l’Ecologie de l’époque avait averti des conséquences possibles : « Si nous ne respectons pas nos obligations européennes, ce n’est pas simplement une amende que l’Etat aura à payer. Ce sont l’ensemble des crédits européens pour les Pyrénées qui sont menacés. »

Voila donc la France au pied du mur ! Elle doit désormais se doter d’une politique de restauration et de conservation de la population d’ours des Pyrénées digne de ce nom.


Les associations membres de CAP – Ours :

Altaïr-Nature, Animal Cross, Association Pyrénéenne des Accompagnateurs en Montagne 66 (APAM 66), Apatura, Association Nature Comminges (ANC), Comité Ecologique Ariégeois (CEA), Conseil International Associatif pour la Protection des Pyrénées (CIAPP), Ferus (Groupe Loup France/ARTUS), France Nature Environnement Hautes Pyrénées (FNE 65), France Nature Environnement Midi Pyrénées (FNE Midi-Pyrénées), Fonds d’Intervention Eco-Pastoral - Groupe Ours Pyrénées (FIEP), Mille Traces, Nature Midi-Pyrénées, Nature Midi-Pyrénées comité local Hautes-Pyrénées, L’œil aux aguets, Pays de l’Ours-ADET (Association pour le Développement Durable des Pyrénées), Société d’Etude de Protection et d’Aménagement de la Nature dans le Sud Ouest section Pyrénées-Atlantiques (SEPANSO Pyrénées-Atlantiques), Société Française pour l'Etude et la Protection des Mammifères (SFEPM), Sours, WWF France.



vendredi 30 novembre 2012

Calendrier de l'Avent...


Le calendrier de l'Avent est une tradition  destinée à faire patienter les enfants jusqu'à Noël.

24 fenêtres à ouvrir une par jour, jusqu'au 24 Décembre…

Ce matin, 1er décembre 2012, j’ai ouvert la première fenêtre du calendrier que m’a envoyé Alex pendant son séjour en Allemagne.  
 
 
Le 12 décembre 2012, à mi chemin de Noël :
 
 

mardi 27 novembre 2012

L'album photo : les ours de l'automne 2012...

Fraenz, ami luxembourgeois m'envoie des photos du drapeau de la commune de Lorenzviller, près de chez lui, et  de Leudelange, où habite son fils.
Heureux hasard, ce sont les deux seules communes du Luxembourg a avoir un blason à ours.






René a fait cet été un beau périple à vélo en Autriche.
Il m'en rapporte ces deux belles  sculptures de la région de Gmüden.  



A Paris, Geo a rencontré un ours, enfin au moins sa Cabane : une boutique de décoration dans l'esprit des maisons de bois américaines.


Patrick travaille en ce moment dans l'Aube, près de la ville de Chaource, au fromage réputé.
Dans le blason, des chats et un ours, étonnant, non ?



Jean-Luc, en randonnée au Creux du Van (Suisse) a trouvé la trace du dernier ours jurassien, tué ici en 1757 par David Robert qui a donné son nom à la ferme.



A Illzach, la garderie de la Grande Ourse, rue ...de la grande ourse ! photos de Denise. 



Merci à tous.
Feriez-vous ces photos au cours de vos déplacements si la Caborne ne les attendait pas ?



mercredi 17 octobre 2012

L'album photo : les ours de l'été 2012...

Voici les photos arrivées au début de l'été...

La collection s'enrichit d'ours de tous horizons et de toutes variétés.

Benoît et Carine, en stage aux USA, sont allés découvrir de vrais plantigrades :



Passager clandestin à l'arrière d'une moto, image envoyée par Sabine : 


De passage à Albano Laziale,  près de Castel Gandolfo, Pascale a observe les préparatifs pour le 15 août.
Elle n'a pas vu le pape, mais elle a vu l'ours...sur la fontaine !


Fred, en vacances en Alsace a débusqué cet ours en bois à Gérardmer, à l'accueil d'un restaurant (une pizzeria je crois) dénommé "le Grizzly".

Cette enseigne, qui m'est précieuse, a été photographiée à Colmar. Les deux autres photos sont prises devant une boutique de ... nounours !!!




Véro se promène à Paris, et trouve des ours au zoo du jardin des Plantes :
 

Et dans la grande Galerie de l'Evolution : 




Le long du canal du Midi, à Montpouillan, Monique et Christian n'ont pas eu peur de l'ours, il était bien enfermé...



A bientôt pour le reste de la récolte...

mardi 18 septembre 2012

Toutes à Paris...

"Toutes à Paris", une belle aventure sportive et humaine, organisée par la FFCT : Fédération Française de CycloTourisme : http://www.ffct.org/
 
 
C’était pour moi un défi que je m’étais fixé depuis août 2011, quand à la semaine fédérale de Flers, j’avais rencontré les organisatrices de ce beau projet, qui avaient insisté sur le mot "TOUTES".


Quelques chiffres :
13 féminines hyper motivées :

 
Du club " les Cyclos de l’ALL de Lons" : Christiane, Colette, Marie-Odile, Marie-Pierre, Nicole, Pascale, Viviane, Françoise, notre accompagnatrice et…moi ! »
Se sont jointes à nous, Bernadette, notre "mémé" de 71 ans, et Christiane du Cyclo Club Dolois, ainsi que Estelle et Myriam du Cyclo Club de Choisey .
7 départements traversés : Jura, Saône et Loire, Côte d’Or, Yonne, Seine et Marne, Val de Marne et Paris. Une grande diversité de paysages superbes, des bosses et des descentes – pas vraiment plate, cette région de France.
Et une météo aussi variée que les parcours traversés : soleil, averses, nuages, vent et à Paris, une journée estivale.
2 chauffeurs accompagnateurs dévoués, Gérard et Jean-François, responsables des casse-croûte du midi, adaptés aux dames : fruits, salade, poulet, fromages, yaourts, et les indispensables : vin et chocolat !
Responsables aussi de la logistique : 2 minibus et  2 remorques à vélo des Cyclos de l'ALL.

 
L’arrêt du midi, comme la pause- café sont des moments de pause bienvenus, ambiance conviviale garantie.
 
560 kms depuis Lons-le-Saunier, en 7 étapes.
 
Lundi 10 septembre - de Lons à Beaune : 90 kms.
Une journée pour faire connaissance,  trouver sa place dans le groupe, et avaler les premières bosses. Un beau peloton rose serpente sur les petites routes de campagne, bientôt rejoint par Jean-Marc, cyclo de Beaune qui nous fera visiter la ville et les vignobles de Pommard.


Mardi 11septembre -  de Beaune à Pont et Massene : 80 kms.
Quelques belles bosses pour gagner Savigny-les-Beaune, nous roulons au bord du canal de Bourgogne, puis sur les routes vallonnées de l’Auxois.
 
 
 
Les 2 groupes se retrouvent pour partager le casse-croûte et boire le café.
 
 
 
 
L’après-midi, visite de l’église romane de Saint-Thibaud sous l’averse. Nous ne verrons pas le magnifique portail, actuellement en rénovation.


Gérard, cyclo régional nous propose une visite très complète - nous serons très attentives - et intéressante de Semur-en-Auxois, qui se termine à la biscuiterie "Mistral".

 
Mercredi 12 septembre - de Pont-et-Massene à Châtel-Censoir : 80kms.
Nuit frisquette et pas trop confortable, mais personne ne grogne.

 Epoisses
 
Après Epoisses  et un achat de fromage, le parcours du jour emprunte les petites routes sauvages des vallées de l’Armançon et du Cousin. C’est beau, c’est plat, ça roule, je me régale !

Vézelay 

La visite de Vézelay – les chapiteaux sont une splendeur - fait oublier la rude montée au village. Etape au WWF, et repas au restau des Gourmets.
 
Jeudi 13 septembre - de Châtel-Censoir  à Sens : 110 kms.
La pluie nous accompagne sur les bords du canal du Nivernais, mais c’est toujours un plaisir de rouler sur ces voies vertes, rythmées par les ponts et les écluses.

 


Après l’arrêt à Auxerre, c’est un vent coulis qui nous accompagne, par Dixmont, jusqu’à Sens. Le soir visite de la ville ancienne, halles, cathédrale et bière quotidienne !
 
Vendredi 14 septembre – de Sens à Fontainebleau : 65 kms.
Bernadette, une amie de notre accompagnatrice Françoise, a rejoint le groupe pour la journée, et nous emmène sur  les routes de sa région.

Fort vent contraire et froid, mais bonne humeur dans le groupe.
Nous atteignons Moret-sur-Loing pour une balade dans la ville médiévale et dégustation de sucres d’orge.



L’arrivée à notre hôtel à Avon par la célèbre forêt de Fontainebleau est bienvenue, un peu de fatigue commence à s’installer !
 
Samedi 15 septembre – de Fontainebleau à Saint-Maurice : 9O kms.
Le départ par les bords de Seine est superbe, il fait beau, l'ambiance est au beau fixe !


A Blandy-les-Tours, lieu du pique-nique, nous retrouvons les cyclos des clubs parisiens de Bry-sur-Marne et de Le Perreux.


Ils auront la lourde tâche de nous accompagner jusqu’à notre hôtel à Saint-Maurice, une aubaine pour nous-autres, provinciaux. Merci à eux !
 
Dimanche 16 septembre – de Saint-Maurice à Paris et retour : 45 kms - dont 12 kms dans Paris.
Ce matin, notre escorte s‘enrichit de la présence de Fred, Anne et leur équipe.

 
Elles nous conduiront jusqu’à la tour Eiffel, et nous raccompagneront l’après-midi à notre hôtel.


 
Belle initiative, sans ces cyclistes, nous serions sans doute encore en train de chercher la place Joffre !!!
 
 
A 13 heures, nous avons terminé notre périple de 12 kms dans les rues de Paris, sous les bravos des piétons qui font la queue à l’occasion des journées du patrimoine, et les klaxons des voitures des parisiens excédés.
 
 

Et pourquoi bouder son plaisir, c'est en plein Paris que mon compteur annuel passe à 3000 Kms....

 
Sommes-nous 4000 ? Peu importe, le pique-nique sur le Champ-de-Mars est animé, coloré, convivial et joyeux, à l'image de notre périple de la semaine, et ce sont les souvenirs qui en resteront.

 
 
 
GALERIE de PORTRAITS...
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Et c'est la poule du bistrot de Vandenesse qui sera la dernière image de cette superbe semaine...