Vous pouvez aussi visiter mes blogs d'art postal :

ART POSTAL - REÇUS et liens vers les blogs de mes correspondants :
http://artpostalrecus.blogspot.com/

ART POSTAL - ENVOIS de 2010 à 2016 : http://artpostalenvois.blogspot.com/

jeudi 24 juin 2010

L'ours brun dans le Vercors.

De retour du Vercors, après 10 jours de pluie, de froid, de vent, de neige même... Un vrai pays à ours !

VILLARD-de-LANS (Isère)

Le massif du Vercors a été dans les Alpes françaises le dernier refuge de l’ours brun.
C’est en 1937 que Monsieur Arnaud a aperçu le dernier plantigrade à Saint-Martin-en-Vercors (nom prédestiné...) tous les ours ayant été impitoyablement éliminés par une chasse systématique.

La CHAPELLE-en-VERCORS (Drôme)

De très nombreux endroits gardent une trace de son activité ici, en particulier dans les lieux-dits, les sources et les grottes, mais aussi dans des représentations plus modernes, en relations avec l’image touristique de la région.

BOULC (Drôme)

Les toponymes rencontrés sont imagés et expressifs :

Commune de LUS-la-CROIX-HAUTE (Isère)

Commune de CHATILLON-en-DIOIS (Drôme) 

Commune de AUTRANS (Isère)

Toutes mes recherches autour des toponymes « ours », « orc » et « arthus » ont été faites à partir du CD Rom « Dictionnaire des toponymes de France » Editions CDIP-IGN, du site Géo portail qui a longtemps proposé une recherche toponymique gratuite (maintenant payante !!!) et de navigation sur internet.
J'en ai fait un inventaire par département, et, à chaque escapade, je cherche sur le terrain s’il y a des traces concrètes.
Ce n’est pas toujours le cas, mais chaque trouvaille est un beau moment !

lundi 14 juin 2010

Vercors.


Pas de nouvelles pendant 10 jours.
Nous partons randonner en Vercors sur les traces de l'ours - le dernier ours des Alpes a été vu ici en 1937.
(Photo : la stèle commémorative de Saint-Martin-en-Vercors)
A bientôt...

vendredi 11 juin 2010

Les Estivales du pays de l'ours 2010.


Communiqué de « Pays de l’Ours » : Les Estivales du pays de l'ours c'est quoi ?

C'est d'abord l'occasion de se retrouver et d'échanger autour d'un thème, le pays de l'ours, de se divertir et de s'amuser tout en s'informant.

C'est aussi un travail collectif, de nombreux partenaires s'investissent, et mettent à contribution leurs idées et leur temps afin d'organiser cette journée.

Les Estivales, fruit de la motivation et de l'intérêt de tous aborderont différents sujets comme l'environnement, le patrimoine pyrénéen, l'ours et bien d'autres encore.

Conférences, projections, expositions, jeux et activités de nature, ponctueront la journée.

De même un repas de produits locaux, buvettes, et surtout, spectacles et animations musicales seront au rendez vous pour vous divertir.

Vous vous demandez à quoi ressemble le Pays de l'Ours ? Alors venez le découvrir à Arbas le 21 juillet 2010 !

Pour le programme, les intervenants, l’accès, l’hébergement et les inscriptions, c’est ici :
http://www.estivales.paysdelours.fr/

jeudi 3 juin 2010

Epilogue de l'affaire "Cannelle"

En résumé, sachant qu’une ourse, accompagnée de son ourson, vivait dans le secteur, le chasseur n’avait rien à faire là !



Communiqué de l’association : « Pays de l’Ours » : 2 juin 2010.

Le chasseur qui a abattu l'ourse Cannelle en 2004 devra finalement payer 10 000 € de dommages et intérêts aux associations.


C'est mardi 1er juin que la Cour de cassation a rendu cet arrêt, qui clôt cette affaire.


Après avoir été relaxé par le tribunal correctionnel, qui l'avait reconnu "en état de nécessité", le chasseur comparaissait de nouveau suite à l'appel interjeté par les associations qui avaient été déboutées de leurs demandes de dommages et intérêts.


Elles avaient obtenu gain de cause en appel le 10 septembre 2009, mais le chasseur s'était pourvu en cassation. C'est ce dernier épisode qui s'est terminé mardi, par la confirmation des dommages et intérêts attribués aux associations : 10 000 € au total.


Cannelle était la dernière ourse de souche pyrénéenne. Depuis 2004, aucun lâcher dans ce secteur des Pyrénées Atlantiques n'est venu amorcer la restauration de la population dans cette partie ouest des Pyrénées.


Nous attendons toujours l'annonce du nouveau plan "Ours" promis pour ce printemps par Chantal Jouanno.