Vous pouvez aussi visiter mes blogs d'art postal :

ART POSTAL - REÇUS et liens vers les blogs de mes correspondants :
http://artpostalrecus.blogspot.com/

ART POSTAL - ENVOIS de 2010 à 2016 : http://artpostalenvois.blogspot.com/

mardi 22 janvier 2013

Ours : vos contributions photos en 2012....

En 2012, vous avez été très nombreux à m'envoyer des photos d'ours, de France, d'Europe et d'Amérique du Nord.

Pour en alléger la découverte, je me suis amusée à en faire des montages, par mois, ou par origine - quand elles étaient nombreuses.

J'espère n'avoir oublié personne, ne craignez pas de vous manifester si vous constatez un oubli, et en 2013, continuez...
C'est toujours un plaisir, merci pour les photos reçues et... celles qui vont arriver !


Photos reçues en janvier et février 2012 de Denise (Mulhouse), Mimi (Marineland à Antibes), Sylvie (quelques images de Paris)et René pour de très rares photos des Pyrénées : chasse à l'ours et ourson en captivité).


 Photos reçues en avril 2012 de  Maryse, Pascale en voyage aux Etats-Unis et Denise.


Photos reçues en mai et juin 2012 de Francine (étiquettes de vin aux couleurs de l'ours de Californie), Denise à Mulhouse, Sabine à Giengen - patrie des ours Steiff - en Allemagne et Erik en Suède.


Photos faites par Annie et Christian, en juin à  Berlin, LA ville de l'ours, sans doute une visite à vélo....


Un régal :l'Italie sait valoriser l'image du prédateur dans les   Abruzzes, nombreuses photos de Anne -Marie et Philippe pendant leur périple de juin 2012.


En juillet, les photos de Maryse à Londres, Sabine à Giengen en Allemagne et Benoît D. aux Etats-Unis.
  

Monique et Christian à Montpouillan, au bord du canal du Midi, Fred en Lorraine et à Colmar, Pascale à Albano Laziale (Italie), Véro à Paris en août...



Septembre apporte un lot de photos de Suisse  (l'hôter Baer à Zernez, René), du Luxembourg (le drapeau de Lorenzviller, Fraenz), de Prague (au musée du communisme, Benoît R.) et de Mulhouse-Illzach (Rue de la Grande Ourse, Denise).

  
En octobre 2012, Annie et Christian sont à Bulington (USA), un concours d'artistes sous le signe de l'ours.


Toujours en octobre, le beau blason de Leudelange - Luxembourg envoyé par Fraenz, Geo découvre à Paris la Cabane de l'Ours, et Jean-Luc en randonnée au Creux du Van (Suisse), sur les lieux où le dernier ours de la région a été tué en 1757.


Décembre arrive, et pour terminer l'année en beauté, les photos de Anne-Marie (Portugal) Jeanne à Disneyland, Maryse (boutique Le Montreur d'Ours à Rouen) Francine, dans une jardinerie et Denise de passage chez sa fleuriste.



jeudi 17 janvier 2013

Lons-le-Saunier, capitale des Grands Prédateurs ?


C’est au Carcom de Lons-le-Saunier, que le Pôle Grands Prédateurs Jura a organisé, du 10 au 15 décembre, un colloque international sur le thème " Vivre avec les Grands Prédateurs en Europe "

Une exposition de photos au Conseil Général préparait la journée du samedi entièrement consacrée au colloque.
Dehors, un patou, un âne  et quatre moutons accueillaient les 300 participants, venus s’informer et soutenir les lynx, loups et ours, dont la situation en France .



Le président du conseil Général, dans son discours d’ouverture a eu des propos clairs : la France est une république, la loi doit être respectée, et le lynx, le loup et l’ours font partie des espèces protégées.

3 axes ont été développés :

La communication : mieux connaître  les prédateurs et les actions entreprises ( Eric Marboutin, chef de projet Lynx et Loup - Alain Laurent, animateur du Réseau Lynx Loup pour le Jura et le Doubs - Farid Benhammou, géographe,   docteur en sciences de l’environnement d’Agro Paris Tech a expliqué les causes du déclin de l’ours brun dans les Pyrénées et fait un bilan des réintroductions.
La cohabitation : assurer une cohabitation homme-animal durable en préservant les activités humaines (Véronique Guillon, référent National Pastoralisme et Loup - Dani Mettler – Coordinateur national de la protection des troupeaux en Suisse - Patrice Raydelet – Chargé de mission au Pôle Grands Prédateurs Jura - Natacha Heitz – Educatrice nature, naturaliste )
La valorisation : utiliser l’image des grands prédateurs (Franco Tassi pour l’image de l’ours dans le Parc national des Abruzzes - Mercedes Coco Perez pour le lynx ibérique en Andalousie  - Patrice Costa pour les ours des Carpates en Roumanie)

Sur les stands, photographies, livres et documentations étaient proposés au public pour enrichir la réflexion.
Le dialogue est possible, les éleveurs présents dans la salle ont tous témoigné de la difficulté de trouver des bêtes mortes, de l’éventualité de laisser les prédateurs se nourrir quand les dégâts sont limités, et prêts à accepter les moyens proposés pour diminuer les prédations.




L’intervention de François Lavrut, vice-président de la chambre d’agriculture réclamant des tirs de défense systématiques, a été moyennement appréciée d’un public, venu là pour un soutien aux grands prédateurs.
Le mot de conclusion sera pour Patrice Raydelet, président-fondateur du Pôle Grands Prédateurs du Jura :

"Quelle que soit la partie du monde, les communautés humaines et les espèces considérées, l’établissement d’une cohabitation durable entre l’homme et les grands prédateurs repose sur l’acceptation de leur présence.
Lynx, loup, ours, panthère des neige, tigre ou puma ne sont ni bons ni méchants. Leur présence peut certes s’avérer préjudiciable dans certains cas mais elle est dépendante de notre volonté de l’accepter.
Des moyens de prévention et de protection existent afin de se prémunir des dommages. Toutefois leur mise en place repose sur un état d’esprit, celui de vouloir partager l’espace avec des espèces prédatrices.
Communiquer, protéger les troupeaux et étudier ces espèces sont les objectifs que le Pôle Grands Prédateurs Jura s’est fixé dans le but d’accompagner le retour des grands prédateurs dans le Massif jurassien. "

Pour un bilan plus complet du colloque :  http://www.polegrandspredateurs.org/2013/01/09/bilan-mediatique-du-colloque/