Vous pouvez aussi visiter mes blogs d'art postal :

ART POSTAL - REÇUS et liens vers les blogs de mes correspondants :
http://artpostalrecus.blogspot.com/

ART POSTAL - ENVOIS de 2010 à 2017 : http://artpostalenvois.blogspot.com/


jeudi 11 juin 2015

A vélo vers la mer du Nord - épisode 4: les grandes cités le long du Rhin.

1000 km depuis le départ, les étapes s’enchaînent tranquillement, les jours passent.



Nous suivons maintenant le Rhin par l'eurovélo 15, en général très bien balisée. Une balise qui manque ça où là, un moment d’inattention, et nous faisons quelques kilomètres en plus…


La météo est clémente. A part une matinée de pluie vers Epinal, et un gros orage une nuit.
Un fort vent de face est notre compagnon quotidien – fatiguant et éprouvant à la longue. Mais il semble que ce soit signe de beau temps….
Nous roulons au plus près du Rhin, dans de beaux paysages, très variés – tantôt nature : marais, prairies, tantôt cultivés : c’est la grande période des foins et de la cueillette des fraises. 

D'immenses zones portuaires sont consacrées au fret et aux industries : chimie, voitures. 




A noter, la première crevaison depuis le départ : le matériel tient bon. Bien sûr, pour réparer, il faut décharger, mais le technicien s’acquitte de sa tâche sans rechigner :


Beaucoup de découvertes à chaque méandre du fleuve : anciennes grues, échelles de crues, bacs pour remplacer les ponts, autant de témoignages de la force et de l'utilité du Rhin :





Pendant ces 3 jours, nous avons fait des arrêts dans de grandes villes. Nos visites sont des balades dans les centres anciens, la recherche des monuments incontournables, et de quelques ours… 
Pas question de laisser les vélos chargés pour visiter des musées et autres expos, trop risqué.


A Bonn, ville, nous déambulons dans les quartiers anciens, à la recherche de la maison natale de Beethoven. De belles enseignes décorent les boutiques :





Peu de kilomètres après, nous arrivons à Cologne : la cathédrale, cœur et symbole de la ville, attire tous les regards. Prise d’assaut par les nombreux groupes de visiteurs, elle est immense et l’intérieur est impressionnant. Grosse déception, les miséricordes de la cathédrale, un des plus beaux ensembles d’Allemagne – comme celles de l’église Saint-Andréas voisine, ne se visitent pas. Dommage…






Zons, petite cité médiévale où nous faisons étape ce mercredi, nous accueille, comme au moyen-âge par ses remparts de basalte et ses tours fortifiées bien conservées - sympathique halte :





Demain nous continuons notre route vers le nord et Düsseldorf…

Aucun commentaire: