Vous pouvez aussi visiter mes blogs d'art postal :

ART POSTAL - REÇUS et liens vers les blogs de mes correspondants :
http://artpostalrecus.blogspot.com/

ART POSTAL - ENVOIS de 2010 à 2017 : http://artpostalenvois.blogspot.com/


mercredi 14 mai 2014

Eurovélo 6 - En route, vers Budapest...

Suivre l'Eurovélo 6, de Vevy à Budapest, notre beau projet fut annulé 2 fois en 2013.
Des conditions météo exécrables, puis les crues du Danube, engendrées par les pluies diluviennes que nous avions subies, nous ont amenés à interrompre notre périple.


Têtus comme nous sommes, samedi 10 mai, nous prenons à nouveau le départ de Vevy
Pendant  4 jours, nous retrouvons avec plaisir l'ambiance "canal", les fleurs et les oiseaux. 


Nous ne sommes pas tout seuls sur la véloroute. 
Rencontre insolite avec un chamois, ou sympathique avec des cyclotouristes en voyage, pour des échanges amicaux, ici avec Marleen et Wolfgang en route vers la Camargue et le canal du midi.


Cette première partie du trajet - 300 kms jusqu'à Mulhouse - nous a permis d'entrainer les mollets, de nous réhabituer à rouler avec les sacoches, de tester le matériel, en particulier les vêtements de pluie.
Les Saints de Glace : saint Mamert, saint Pancrace et saint Servais, fidèles à leur réputation, ne nous ont évité ni la pluie, le vent, la grêle, ni l'orage : gants et habits chauds indispensables pour ce temps instable et froid. 




 Nous commençons à être spécialisés dans les précipitations, à tel point que certaine fois, nous avons ralenti le rythme pour ne pas rattraper l'averse...

 

Demain les choses sérieuses commencent, direction l'Allemagne et puis vendredi les sources du Danube. 
A suivre...

3 commentaires:

Alex Vallet a dit…

Ça fait plaisir de vous voir à nouveau sur les routes bien emmitouflés de rouge...Bon vent sur les petites routes allemandes, le soleil arrive!

marie anne a dit…

Bonne route et profitez bien de tous les prochains moments à vivre

GERARD a dit…

Cette fois sera la bonne;le ciel vire au bleu ,la bise va s'arrêter et les températures remontent;alors bon vent jusqu'à Budapest.Nous voyagerons avec vous par les anecdotes et photos qui ne manqueront pas.
Gérard, Chantal.