Vous pouvez aussi visiter mes blogs d'art postal :

ART POSTAL - REÇUS et liens vers les blogs de mes correspondants :
http://artpostalrecus.blogspot.com/

ART POSTAL - ENVOIS de 2010 à 2017 : http://artpostalenvois.blogspot.com/


vendredi 10 mai 2013

Le Beau Danube Bleu...

Est-il si bleu que ça ?

Pour répondre à mes interrogations, j'ai décidé d'aller voir !

Le 16 mai au matin, je monte sur mon vélo et nous partons...

En 1 mois : 6 pays traversés : France, Suisse, Allemagne, Autriche, Slovaquie, Hongrie et 1850 km à vélo par Besançon, Mulhouse, Bâle, puis, les sources du Danube que nous suivrons par l'EuroVélo 6 vers Ulm, Linz, Vienne, Bratislava…
http://www.eurovelo6.org/

En principe nous serons à Budapest vers le 12 juin.

L’an dernier, après avoir suivi la "Véloroute des 2 mers » entre Bordeaux et Toulouse en avril, et nous étions partis du Jura en juillet sur l'Eurovélo 6 .


juillet 2012 : à Salsbach (Allemagne) le long du Rhin
Après l'aller le long du canal du Rhône au Rhin jusqu'à Mulhouse par l'Eurovélo 6, puis les bords du Rhin jusqu'au nord de l'Alsace par la Véloroute du Rhin, le retour s’est effectué par la rive allemande du fleuve (1150 km en 16 étapes).

Pour répondre à de nombreuses questions sur notre voyage à vélo, voici quelques précisions.
Un voyage à vélo ne s’improvise pas. La préparation s’anticipe, grâce aux ouvrages et aux nombreux sites internet des cyclistes.
Pour nous, ont été précieux, le livre superbe de Michel Bonduelle (Le "Père des Voies Vertes en France) : En roue libre de l'Atlantique à la mer Noire, éditions Ouest-France.




et les topos-guides, malheureusement introuvables en français.


La partie matérielle n’est pas à négliger…
Pour moi 4 sacoches, pour Jean-François : 6 !

La sacoche de guidon contient le plus important : une petite pochette avec papiers, argent et CB – Appareil photo et téléphone – Crayon, stylo et calepin - Lunettes de vue -  des mouchoirs – chapeau, serviette de table et couteau pour le pique nique – fruits secs et gâteaux et topoguide.

Les vêtement sont choisis avec soin, et pesés !

Pour rouler : cuissard et maillot, casque,  chaussures  de vélo adaptées à la marche, gants, lunettes solaires. Sans oublier les indispensables : bidon,  compteur, antivol et pompe. Fourrure polaire, veste imperméable et coupe –vent sont à portée de main !

Dans les trois autres sacoches, bien enveloppé dans une double protection de sacs plastiques, le nécessaire et seulement le nécessaire : sac de couchage et drap-sac, matelas autogonflant, vêtements de vélo et de " ville", chargeurs pour l’appareil photo et le téléphone, lampe frontale, baskets, nécessaire de toilette et divers : morceau de savon, pinces à linge, sachets plastiques, .

Sans oublier des mots croisés, et un livre. Pour moi, ce sera "Danube " de Claudio Maugris

C’est monsieur qui, dans ses sacoches avant, porte la nourriture, le réchaud, les ustensiles de cuisine, la pharmacie, et sur son porte bagage, la tente.

Le voyage à vélo, quand on a commencé, on devient complètement adepte :

L’aventure, même si de nombreuses personnes ont fait ce parcours avant nous, et que bien d’autres le referont : l'inattendu n'est jamais loin.

Le vélo est une autre manière de voyager : le trajet est aussi intéressant que la destination.

L'allure permet de profiter des paysages, des odeurs, des lumières, des rencontres  (n’est-ce pas, Alex ?).

Quand on arrive en vélo, l’échange se fait simplement : d’où venez-vous, où allez vous, pourquoi à vélo ? avec souvent une pointe d’admiration ou un brin de moquerie …

La forme physique compte – les sacoches sont là - comme la qualité du matériel, pour parcourir entre 80 et 100 km par étape.

Beaucoup de gens nous disent "Bon Courage ", mais pour nous, pas question de courage, mais de plaisir.
Il suffit d'avancer à son rythme en appuyant sur les pédales, car, sur une Voie Verte,  si ça ne monte pas beaucoup, ça ne descend jamais !

6 commentaires:

Fred a dit…

Bon plaisir à vous, alors ...
A bientôt !
Bisous !

Alex Vallet a dit…

Super article bien documenté et qui donne envie de vous suivre!
Par contre pour ta dernière phrase, regarde bien le profil du parcours dans les 3 topo-guides et tu verras que c'est de la descente tout le long!!! De quoi partir encore plus sereinement,même pas besoin de pédaler, les doigts de pieds en éventail jusqu'à Budapest!
C'est vrai que moi aussi j'étais surprise que l'on me dise "Bon courage" avant le départ, car j'étais tellement motivée et heureuse, que du courage je n'en n'avais pas vraiment besoin! Que du bonheur, vous verrez!
J'espère que de temps à autre, nous aurons la belle surprise de voir quelques photos sur le blog, 1 fois par semaine?
Et n'oubliez pas de freiner dans les descentes, bon vent...
Alex

Michel CHAUFFAUD a dit…

Ca donne envie de partir aussi .Je vais me contenter du tour de Hte Marne , avec un copain , de façon à passer par les 6 BPF et visiter le lac de Der et Colombey .
Eclatez - vous veinards !

Rainer a dit…

Hello Françoise, hello Jean-François from Essen, Germany, and my best wishes for you! Enjoy your trip and have a good time. Welcome to the south of Germany, gute Reise, viel Sonnenschein, viel Glück und noch mehr Rückenwind! Bis bald... Rainer

PETITJEAN Gérard Chantal a dit…

Du courage nous savons que vous en avez à revendre;Oui beaucoup de plaisir pendant ce long et merveilleux périple;nous attendons avec impatience de vos nouvelles et votre retour pour partager ensemble toutes vos émotions et sublimes souvenirs;

Françoise a dit…

Merci pour vos pensées, vos conseils, vos encouragements et vos "wishes" !
Promis, on vous racontera TOUT...