Vous pouvez aussi visiter mes blogs d'art postal :

ART POSTAL - REÇUS et liens vers les blogs de mes correspondants :
http://artpostalrecus.blogspot.com/

ART POSTAL - ENVOIS de 2010 à 2017 : http://artpostalenvois.blogspot.com/


vendredi 10 août 2012

L'Alsace à vélo....

Depuis Mulhouse, nous mettrons 4 jours pour atteindre le nord de l’Alsace, en suivant, le plus souvent "La Route du Rhin ", itinéraire cyclable balisé.
C’est cette carte, reçue de notre nièce Nathalie, qui a déclenché l’envie d’aller y voir de plus près…



La Véloroute du Rhin est un itinéraire cyclable jalonné créé sur les deux rives du Rhin entre les sources du fleuve et l’embouchure en mer du Nord.


La partie rive gauche traverse la France en Alsace, entre Huningue et Lauterbourg, sur 216kms, notre propre itinéraire en Alsace fera environ 300km.
En effet le parcours emprunte surtout des voies vertes revêtues et ne passe pas sur les digues, nous avons donc souvent quitté la piste pour entrer dans les magnifiques villages alsaciens : maisons à colombages ou peintes, jolies enseignes…




De Mulhouse à Sasbach – 88 Kms.

Pour quitter Mulhouse, le balisage laisse à désirer, et l’aide des habitants est bien utile pour retrouver le canal du Rhône au Rhin. Nous rejoignons Petit-Landau, puis Ottmarsheim.
Un  arrêt s’impose à l'Abbatiale romane, curieux édifice au plan octogonal et aux fresques du XV ème siècle, qui revendique le titre de plus ancienne église d’Alsace. 

Nous roulons au milieu des champs de maïs jusqu’à Fessenheim, qui défend sa centrale, à grand coup de banderoles. A Obersaasheim, l’ours du blason nous attend, présenté par Mr le maire en personne, qui prend le temps de nous en expliquer l'origine et de nous conduire à l'église chercher - mais sans succès - une statue de Saint Gall accompagné de son ours.

Continuons à pédaler vers Neuf-Brisach, ville en forme d'étoile, construite et fortifiée par Vauban au 17ème siècle, chef d'oeuvre d'architecture militaire...


...et arrêtons- nous devant l'hôtel de ville pour découvrir le discours si moderne écrit par Victor Hugo en 1849 :

« Un jour viendra où vous, France, vous Russie, vous Italie, vous Angleterre, vous Allemagne, vous toutes, nations du continent, sans perdre vos qualités distinctes et votre glorieuse individualité, vous vous fondrez étroitement dans une unité supérieure, et vous constituerez la fraternité européenne, absolument comme la Normandie, la Bretagne, la Bourgogne, la Lorraine, l’Alsace, se sont fondues dans la France.
Un jour viendra où il n’y aura plus d’autres champs de bataille que les marchés s’ouvrant au commerce et les esprits s’ouvrant aux idées. [...]
Un jour viendra où l’on verra ces deux groupes immenses, les États-Unis d’Amérique, les États-Unis d’Europe, placés en face l’un de l’autre, se tendant la main par-dessus les mers, échangeant leurs produits, leur commerce, leur industrie, leurs arts, leurs génies, défrichant le globe, colonisant les déserts, améliorant la création sous le regard du Créateur ».


C'est le long du canal, non utilisé et envahi par la végétation, sauvage, végétal, que nous poursuivons notre route.


Enfin, voici le Rhin, que nous traversons pour l’étape du soir à l’hôtel Burger Stube à Sasbach (Allemagne).


De Sasbach à Geudertheim – 91 kms.
Saluer l’ours de Sasbach, retraverser le Rhin et retrouver "notre" canal, belle enclave de nature au milieu des champs de blé et de maïs, et visiter des villages typiques du Ried, zone humide à la faune et à la flore très riches.



Le grand canal d’Alsace est totalement différent : rives entretenues, écluses fonctionnelles, bateaux…

L’après-midi, toujours par l'eurovélo 15, nous pénétrons progressivement en zone urbaine, et arrivons au coeur de Strasbourg, que de nombreux aménagements cyclables permettent de traverser.

Devant la cathédrale de Strasbourg - 450 Kms au compteur...

Il nous reste à longer les quais, passer devant le parlement européen, suivre le canal de la Marne au Rhin jusqu’à Brumath, pour arriver à Geudertheim où nous dormons chez Nathalie et Olivier, en vacances en Ecosse !

De Geudertheim à Seltz – 80 Kms.
Premier objectif : rejoindre la véloroute du Rhin qui emprunte une petite route au bas de la digue. Pour voir le Rhin, poser le vélo et grimper…
Plus loin , nous sortons de la piste pour Fort-Louis, place forte construite par Vauban, sur les ordres de … Louis XIV.


La visite des ruines est intéressante – panneaux explicatifs clairs et bien illustrés – et nous avons le privilège qu’un employé municipal nous fasse visiter une maquette récente du bourg et du fort au temps de Vauban.


C’est par les bords du Rhin que nous arriverons à Seltz, au sympathique hôtel de l’Arbre Vert.

De Seltz à Seltz – 70 Kms.
Départ vers Lauterbourg où nous atteignons notre point le plus nord du périple.
Quelques infidélités à la véloroute du Rhin, à saute-mouton avec la frontière, pour partir plein ouest vers Alstadt et son église romane, puis Wissembourg.

 
Une balade s'impose autour de l'église gothique, près  des canaux de la Lauter, de la maison du Sel, à l'immense toiture et ses lucarnes, avant de quitter la ville par la rue de l'Ours.


Le retour à Seltz se fera par les routes très vallonnées  vers Riedseltz, Ingolsheim,  Hunsbach, villages fleuris aux belles maisons à colombages.



Un peu de repos sur un banc "Eugénie" : en 1853, pour célébrer le mariage de Napoléon III et de l'impératice Eugénie, 448 bancs de ce type furent construits en Alsace. Ils permettaient aux paysannes de s'asseoir et de poser leur panier sur le linteau de pierre !




Le dernier arrêt sera à Hatten et son Hôtel de l'Ours Noir, fermé !!! On aurait apprécié une bière, il faudra se contenter de l'eau du bidon.


Et, en Alsace tout commence par une cicogne ...

3 commentaires:

Yvan a dit…

Bonsoir les pédaleurs,
de retour de l'Ariège et des P.O..
J'ai une photo pour vous, vous la recevrez un de ces 4 ... Bien entendu en rapport avec l'"OS" (ours), photo prise en Espagne (Catalogne).
Nouveau voyage prévu en Polynésie (pour de la plongée principalement) en novembre
Cordialement.

Anonyme a dit…

Bravo, bravo! Merci Françoise pour ces photos, merci de nous faire voyager sans avoir à quitter notre fauteuil; comme c'est beau et surprenant ce que Jean-François et toi découvrez; j'aime les murs peints, les églises, le p'tit ours enclavé, tout quoi! Et toutes mes félicitations pour votre parcours; bisous.
Francine

Pascale a dit…

Quel beau voyage vous avez fait là, et sportif qui plus est!