Vous pouvez aussi visiter mes blogs d'art postal :

ART POSTAL - REÇUS et liens vers les blogs de mes correspondants :
http://artpostalrecus.blogspot.com/

ART POSTAL - ENVOIS de 2010 à 2017 : http://artpostalenvois.blogspot.com/


lundi 27 août 2012

Mon album photo : les ours de l'été 2012...

De ci- delà, les renseignements arrivent : j’ai vu ici, ou là, une enseigne, une sculpture, un lieu avec un ours.

Je compile toutes ces informations envoyées par famille et amis, je les ajoute à mon inventaire, et dès que j’en ai l’occasion, je vais voir sur le terrain.

Et c’est une belle moisson d’ours que j’ai récoltée en Alsace et en Allemagne, en cet été 2012.
De belles enseignes repérées par ma sœur Denise, à Mulhouse, rue du Sauvage :



 

Et à Thann, à la ludothèque :



 

Une recherche systématique des blasons a permis de trouver celui d’Obersaasheim :


Et celui de Wittersdorf, accompagné d’une belle sculpture :



Beaucoup de rues de l’ours dans ces villages, mais pourquoi donc ?
A Burnaupt-le-Haut :

A Bourbach-le-Bas :


A Wissembourg :



A Mulhouse, une rue où se trouve aussi la librairie de l’Ours :




Restons à Mulhouse, ville où le plantigrade est bien présent .
Cette oeuvre "La Grande Ourse" – une bête de 700 Kilos - imaginée et réalisée par des élèves des lycées Lambert et Stoessel sur le thème "La planète se réchauffe, n’ayons pas froid aux yeux" et installée au Nouveau Bassin :


 

Avant de quitter Mulhouse, nous admirons les superbes représentations de la façade de l’hôtel de ville :


Plusieurs hôtels, restaurants ou gites, pour compléter ceux découverts à notre dernier séjour :
A  Hatten :


A Freiburg-en- Brisgau :



A Brumath :

A Bourbach le Haut :
Pas vraiment alsacien, mais si proche, l’ours de la cour de l’ours du château des Ducs de Wurtemberg.
On raconte que Louis-Frédéric, en 1622, abattit de sa main un ours, et prit un ourson vivant, qu'il fit déposer dans un des fonds de fosse du château de Montbéliard, appelé dès lors "Berloch", mot allemand signifiant trou de l'ours.

On raconte aussi que Frédéric 1er de Wurtemberg, ayant rencontré une oursonne et son petit, raconta sa mésaventure, et l'ourson fut immortalisé dans la pierre de son château.

A vous de choisir la version que vous préférez...

2 commentaires:

Zéphyr a dit…

Bonsoir Françoise,

... Une très belle moisson
Et de jolies pièces de collection en perspective

Alex Vallet a dit…

Oups...je me rends compte que je n'ai pas cherché les ours pour toi au Danemark!!!
Il va falloir que j'y retourne donc...moi qui pensait rentrer à Lons d'ici peu! Mais bon, il faut dire que j'ai été un peu traumatisée par les moutons...
Belle collection estivale, bravo pour ton oeil en quête de nouveaux clichés originaux!