Vous pouvez aussi visiter mes blogs d'art postal :

ART POSTAL - REÇUS et liens vers les blogs de mes correspondants :
http://artpostalrecus.blogspot.com/

ART POSTAL - ENVOIS de 2010 à 2017 : http://artpostalenvois.blogspot.com/


samedi 14 septembre 2013

Botanique : l'ail des ours.

Un récent cadeau clin d’œil de mes neveux Benoît, Clément et Baptiste, m'a donné l'envie d'en savoir un peu plus sur cette plante, et sur les relations entre l'ours et la botanique…


L’ail des ours,  " Allium ursinum" , plante également appelée ail sauvage fleurit début mai. On trouve ses jolies fleurs blanches en colonie dans les sous-bois frais et ombragés, à la même époque que le muguet.
De la famille des lis (liliacées), cousin du muguet et proche parent de l’ail cultivé, l’échalote, l’oignon, ou le poireau, on le reconnait à son odeur prononcée…

 En balade du côté de Voiteur

 Document internet

Attention à la cueillette, le muguet est très toxique, alors que l’ail des ours est comestible et possède de nombreuses vertus médicinales.
Longtemps oubliée, cette plante a retrouvé sa place dans la gastronomie : on consomme les feuilles, cueillies avant la floraison, crues sur des crudités ou pour parfumer du fromage
Elles peuvent être conservées sous forme de pesto : c’est ma sœur Denise, qui, la première m’a fait découvrir  ce délicieux produit.


L’ail des ours, tout comme les autres aulx a des vertus médicinales, il est antiseptique et bénéfique pour les troubles intestinaux et digestifs, et peut contribuer à la lutte contre l’hypertension.
Avec la vogue des produits bio, il est de plus en plus présent dans note alimentation - à condition de bien chercher...






Mais pourquoi " ail des ours " ?
L’étymologie  Alium Ursinum signifie " ours brûlant ", quel rapport entre le plantigrade et cette plante ?
On peut trouver sur internet diverses origines, liées aux pouvoirs magiques de l’ail, censé chasser les vampires ! Ou tuer les montres !!!
Restons simples, peut-être simplement, l’ours, à sa sortie d’hibernation, consomme t-il cette plante pour se purger... Une attitude bien humaine, en somme !

L’ours, avec sa capacité à se tenir debout si rare dans le monde animal, n’est autre qu’un "homme sauvage", la part d’animal dans l’homme, son totem.
Sa force symbolique s’est perdue au cours des siècles : le moyen-âge et l’église ont lutté contre cet ours qui générait trop de pratiques païennes
On a arrêté de le respecter, on l’a chassé, combattu, éradiqué. Cet animal qui marche debout est sans doute trop proche des hommes pour que l’on accepte de vivre en harmonie avec lui.

Toutes les précisions sur la symbolique de l'ours sont extraites du passionnant livre de Michel Pastoureau : "l’ours, Histoire d’un roi déchu".





D’autres "ours" en botanique :

 
 Oreilles d'Ours (Stachis lanata) - dans mon jardin

Raisin d'ours (busserole) - en randonnée en Vanoise.

Acanthe molle (appelée aussi pied d'Ours, Patte d'Ours ou Branche ursine) - photo internet

Toutes ces plantes ont été utilisées depuis l'antiquité comme plantes médicinales, par l'homme, et sans doute par les animaux. 
D'où ces noms ?

D'autres trouvailles :


1 commentaire:

Alex Vallet a dit…

Merci pour toutes ces infos mais il y a encore une question qui me brûle les lèvres et que je me pose depuis fort longtemps lorsque je vois ce produit dans les boutiques : est-ce que ça sent vraiment l'ail??? Car j'ai horreur du goût de l'ail mais comme on n'utilise que les feuilles peut-être que le goût n'est pas très prononcé? C'est pour cette question sans réponse que je n'ai jamais osé tester ce mystérieux mets...