Vous pouvez aussi visiter mes blogs d'art postal :

ART POSTAL - REÇUS et liens vers les blogs de mes correspondants :
http://artpostalrecus.blogspot.com/

ART POSTAL - ENVOIS de 2010 à 2017 : http://artpostalenvois.blogspot.com/


mercredi 20 juin 2012

Gentil coquelicot, madame...


J'ai descendu dans mon jardin,
J’ai descendu dans mon jardin
Pour y cueillir du romarin...

Gentil coquelicot, mesdames
Gentil coquelicot nouveau…
 


C’est le grand retour du coquelicot depuis quelques années ... Il a bien failli disparaitre à cause des herbicides : devenu trop envahissant dans les parcelles cultivées, dans les blés et les orges surtout, il a été traité avec des herbicides radicaux, à ce point qu'il disparaissait du paysage.
Certaines molécules constituant ces herbicides aujourd'hui interdites, le coquelicot est de retour, dans les terrains vagues et  au bord des routes. Son compagnon, le bleuet, a beaucoup plus de difficultés à se réimplanter.

Ces photos - gros massifs en plein champ - prises dans la plaine de l'Ain, sont-elles le témoin d'un retour à des pratiques agricoles moins agressives ?

 

C’est  un bonheur pour les yeux…

Sa couleur rouge attire immédiatement le regard, couleur symbolique très utilisée dans les expressions populaires : se fâcher tout rouge - être rouge de confusion ou de colère - passer au rouge - l'alerte rouge - être la lanterne rouge - être sur liste rouge - être rouge comme une tomate, une cerise, un coq, une écressive, une pivoine ou un ...coquelicot !
Et bien d'autres sans doute.


Pour Michel Pastoureau, dans son ouvrage  " Le petit livre des couleurs ", le  rouge, c’est le feu et le sang, l’amour et l’enfer.

Et dans  " Les couleurs de nos souvenirs",  il passe en revue "Le Rouge et le Noir", "Le Petit Chaperon Rouge ", les feux tricolores, pour avouer que sa couleur préférée, c'est le vert…
Comme moi !

5 commentaires:

Zéphyr a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Zéphyr a dit…

Bonjour Françoise,

Le coquelicot !
Une fleur symbole qui évoque pour Zéphyr un souvenir de lecture :

"... Quelque coquelicot perdu, quelques bluets (...) m'annonçaient l'immense étendue où déferlent les blés, où moutonnent les nuages, et la vue d'un seul coquelicot hissant au bout de son cordage et faisant cingler au vent sa flamme rouge, au-dessus de sa bouée graisseuse et noire, me faisait battre le cœur..." Proust, Du côté de chez Swann,1913

Alex Vallet a dit…

Superbes tes photos, bravo! Le rouge...ma couleur fétiche...

Françoise a dit…

Merci cher Zéphyr pour cette superbe citation.
J'avais pensé aux coquelicots de Monet, mais je ne savais pas que Proust avait fait une si belle description de cette fleur...

Françoise a dit…

Alex aime le rouge...
A emporter dans les brumes du Nord...