Vous pouvez aussi visiter mes blogs d'art postal :

ART POSTAL - REÇUS et liens vers les blogs de mes correspondants :
http://artpostalrecus.blogspot.com/

ART POSTAL - ENVOIS de 2010 à 2017 : http://artpostalenvois.blogspot.com/


dimanche 7 juin 2009

Réchauffement climatique.

Merci à mon amie Patricia, qui m'envoie, avec beaucoup d'humour, cette carte postale, depuis Strasbourg où elle visitait le musée d'art contemporain.
Personnellement; j'espère qu'ils ne feront pas de petits et que les ours blancs, comme les ours bruns, continueront à se reproduire entre eux, et auront de nombreux petits !
Cette installation, de l'artiste Pascal Bernier, qui vit et travaille à Bruxelles, a été créée en 2001.
Nommée "Bipolar Perversion", elle est composée d'un ours en peluche géant s'accouplant à un ours polaire naturalisé.



Pascal Bernier développe une œuvre poétique et critique, drôle et fétichiste, païenne et sacrée. Animaux empaillés, dessins naturalistes, insectes encadrés, vidéos et autres installations revisitent la tradition picturale de la nature morte et de la vanité.
Pascal Bernier, sur le mode de la dérision, de l'insolence et de la provocation, recourt aux animaux pour singer les comportements humains. L'accouplement de cet ours brun et cet ours blanc annonce le divorce consommé entre culture et nature.

Notice: dans cette œuvre, il oppose l'homme –incarné par la peluche- à l'animal. L'ours en peluche représente dans les sociétés occidentales un élément rassurant. L'artiste se sert de cette image bienveillante pour dénoncer une société infantilisante et libérale. Produit de consommation par excellence, la peluche domine l'ours polaire en voie de disparition.

Aucun commentaire: