Vous pouvez aussi visiter mes blogs d'art postal :

ART POSTAL - REÇUS et liens vers les blogs de mes correspondants :
http://artpostalrecus.blogspot.com/

ART POSTAL - ENVOIS de 2010 à 2017 : http://artpostalenvois.blogspot.com/


lundi 7 mars 2011

C’est la rentrée…

Après 2 semaines de vacances d’hiver les enfants de l’académie de Besançon ont repris ce matin le chemin de l’école.

Difficile rentrée pour les enseignants qui vont devoir continuer la lutte contre les suppressions de poste et les fermetures de classes.


Quand on se déplace dans le département, on ne compte plus les villages qui étalent des banderoles : parents et enseignants se mobilisent pour dire NON à la politique de dégradation systématique du service public d’éducation.

Le Jura, département rural paye cher sa ruralité : depuis 8 ans, notre département s’est vu retirer 94 postes d’enseignants.


Pour les familles qui ont fait le choix de vivre dans des villages, c’est la fin des écoles de proximité, et la nécessité de transports et de restaurations collectives.

Partout, c’est toujours plus de difficulté pour scolariser les enfants de 2 ans.


C’est le non remplacement des enseignant(e)s absent(e)s qui entraine des difficultés dans toutes les classes de l’école, les élèves devant être répartis.

Triste constat que celui d'un ministère qui détruit ce qu'il devrait soutenir et protéger...

4 commentaires:

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Françoise,

J'avais oublié les vacances ! Et pourtant je devais le savoir car j'en étais averti.

Je ne comprends cette désertification. Y a-t-il de moins en moins d'enfants scolarisables ? Ou est-ce plutôt un problème de restriction budgétaire ?

C'est bien dommage pour toute les communautés villageoises.

Françoise a dit…

Effectivement, une faible baisse d'effectif, qui pourrait être une bonne oppotunité pour jouer la carte de la qualité, mais qui sert plutôt à faire des économies sur le dos de l'Education, encore Nationale ?

clotilde a dit…

ça fait plaisir de voir cet article car j'ai parfois l'impression de prêcher dans le désert!!

pil'ours a dit…

C'est triste, un pays qui ne met pas la priorité dans l'éducation de sa jeunesse, son avenir...