Vous pouvez aussi visiter mes blogs d'art postal :

ART POSTAL - REÇUS et liens vers les blogs de mes correspondants :
http://artpostalrecus.blogspot.com/

ART POSTAL - ENVOIS de 2010 à 2017 : http://artpostalenvois.blogspot.com/


mardi 1 février 2011

La Chandelours.

Aujourd'hui, 2 février, c'est la Chandeleur…



A l' origine, c'était une grande fête païenne qui célébrait la fin de l'hibernation de l'ours. Selon des dictons populaires très anciens, si le temps était sombre, l'ours pouvait sortir de sa tanière, s'il faisait beau et que l'ours voyait son ombre, l'hiver se prolongeait alors de 40 jours, et son hibernation aussi.

La sortie de l'ours de sa tanière symbolise la renaissance de la terre à mi-course de l'hiver

La Chandeleur ou fête des chandelles est l'œuvre de l'Eglise qui a toujours tenté de récupérer les cultes ou fêtes païennes pour en faire des fêtes chrétiennes. Toutefois, jusqu'au XVIIIe, on parlait de la "Chandelours".

" Le jour de la Chandeleur, l'ours rit ou pleure "

" Si fait beau et luit Chandelours, six semaines se cache l'ours "

Proverbe provençal : A la Candélouse (Chandeleur), l'ours fait trois sauts hors de son trou : s'il neige, il s'en va ; s'il fait soleil, il rentre et ne sort plus pendant quarante jours.



L'ours et l'homme, c'est un peu une histoire de famille. L'ours est l'un des rares animaux plantigrades... comme l'homme. L'ours, c'est l'homme sauvage. Autrefois, l'un et l'autre rencontraient des difficultés à se nourrir l'hiver. C'est pour cette raison, que l'ours hiberne. En évitant de bouger et d'être en contact avec le froid, ces animaux dépensent très peu de calories.

Le réveil de l'ours était le signe du retour du printemps. Il était fêté dans toute l'Europe, des Pyrénées aux Carpates. Les hommes se déguisaient alors en ours : cette tradition se confond aujourd'hui avec le mardi gras...

Rappelons-nous l'ours du carnaval. L'ours puissant, velu, et presque de forme humaine lorsqu’il est debout, symbolise la force vitale, comme le bouc ou le taureau. Ces animaux sont liés à la vie et à la fécondité, la prospérité agraire et collective, ainsi qu’à l’espoir de voir la fin de l’hiver.

Le Jeu de l'ours mimé le jour de la chandeleur dans certains carnavals des Pyrénées évoque sans équivoque le réveil printanier : l’animal court après les filles qu’il « marque » en leur noircissant le visage (autrefois le côté érotique était franchement marqué: il leur noircissait aussi les seins).

Après une grande poursuite, il est capturé par des chasseurs tout en blanc, abattu rituellement, puis rasé. Ensuite il ressuscite magiquement et tout le monde se met à danser.

(Sources : internet.)

2 commentaires:

Zéphyr, a dit…

Bonjour Françoise,

Ainsi donc Chandeleur, Chandelours, c'est la célébration de la fin de l'hibernation de l'ours.

On apprend, on apprend ! Grâce à vous.

Merci pour ces enseignements et cette revue des dictons.

Françoise a dit…

Grâce à internet et aussi à mon livre de chevet : « L’Ours, histoire d’un roi déchu » de Michel Pastoureau.
Une mine d’information et un bonheur de lecture !