Vous pouvez aussi visiter mes blogs d'art postal :

ART POSTAL - REÇUS et liens vers les blogs de mes correspondants :
http://artpostalrecus.blogspot.com/

ART POSTAL - ENVOIS de 2010 à 2017 : http://artpostalenvois.blogspot.com/


dimanche 14 novembre 2010

Churchill : sous le signe de l'ours polaire...


La ville de Churchill a pour particularité d'accueillir une grande population d'ours polaires. Les touristes viennent du monde entier pour les admirer en octobre et novembre.


Malheureusement, les ours de Churchill se font de moins en moins nombreux et pourraient même bien disparaître.
Le réchauffement climatique retarde en effet chaque année un peu plus la formation de la banquise où les ours ont l'habitude de chasser leur garde-manger, les phoques.


Si on admire encore l’ours polaire dans la toundra, une visite en ville permet d’observer qu'ici, on a bien compris l’exploitation qu’on peut faire de l’image de l'animal... Un exemple à suivre pour les Pyrénées françaises ?


Quelques restaurants, des boutiques de souvenirs, des B and B, certaines entreprises et même les noms de rues ont leur enseigne à l’effigie du « Polar Bear »...


J’ai lu dans un article, que pendant l’été- quand les visiteurs viennent observer les bélugas- certains restaurants changeraient leur déco...
A vérifier !

5 commentaires:

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Françoise,

Les Canadiens sont des gens pragmatiques. Ils joignent l'utile à l'agréable.

Ils ont le soucis de bien faire les choses, car ils ont grandement conscience de l'importance de l'ours dans la chaîne.

Sa disparition serait le signe d'une catastrophe naturelle dont l'homme est responsable.

Je pense que les gens des Pyrénées en ont également conscience puisqu'on assiste à un mouvement citoyen très dynamique.

Elephant Gris a dit…

cela donne envie d'y faire un tours

Françoise a dit…

Oui, dans les Pyrénées, les partisans de l'ours sont très actifs.
Malheureusement les anti-ours aussi, et savent se faire entendre par un gouvernement peu motivé à sauver l'espèce.
On attend des décisions concrètes qui tardent !

SONYA 972 a dit…

c'est dommage pour ce dérèglement climatique
je sors de chez Zéphyr
j’apprécie ce que tu fais
belle fin de journée

Yvan a dit…

Bonjour Françoise,
Samedi dernier j'ai pensé à vous, j'ai fait une randonnée raquettes dans le Val d'Aran et suis passé très près d'un coin nommé Clot der os (trou de l'ours, en un mot la tanière), Coth deth clot der os (là je ne sais trop car entre le gascon, le catalan et l'aranais on s'y perd...), l'estanhon deth clot der os (le petit etang...), l'estanh de naut deth clot der os (l'étang du haut du ...)
Pour le froid c'est à croire que c'est vous qui nous l'avez ramené!!
Amicalement,
Yvan et Monique